Bernard Cazeneuve, Patrick Kanner et François Chérèque lors du lancement du troisième grand programme de service civique
9 juillet 2015

Service civique - missions de l'intérieur

3 000 nouvelles missions de service civique d’ici à la fin 2016, dont 1 000 dès cette année, consacrées aux missions de l'intérieur.
 
Bernard Cazeneuve et Patrick Kanner ont lancé, mercredi 8 juillet, le troisième grand programme de service civique. Consacré aux missions de l’intérieur, ce grand programme permettra la création de 3 000 nouvelles missions de service civique d’ici la fin 2016, dont 1 000 dès cette année, ce qui représente un doublement des effectifs de volontaires par rapport à l’année 2014.

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ministre de tutelle de l’Agence du service civique, mobilise l’ensemble des ministères et des collectivités pour répondre aux attentes de la jeunesse et offrir dès que possible à tous les jeunes qui en feront la demande une mission de service civique. Le ministère de l’Intérieur est pleinement mobilisé dans l’atteinte de cet objectif en développant de nouvelles missions de service civique dans son périmètre. Ces nouvelles missions porteront sur trois thématiques, reflet des priorités du Gouvernement :
 
  • protéger les populations en développant, grâce au service civique, des missions de prévention et de sensibilisation à destination de tous types de publics : sensibilisation des personnes âgées sur les conduites à suivre pour se prémunir contre les cambriolages et les actes malveillants, prévention auprès des jeunes sur les conduites à risque… ;
  • secourir les populations en proposant des missions de secours à personne, en complément de l’action des sapeurs-pompiers professionnels et bénévoles et des intervenants relevant des associations de protection civile, de la sécurité routière, de la fédération des sapeurs-pompiers et les opérateurs  : les volontaires pourront intervenir au côté des équipes, apporter soutien et réconfort aux victimes, effectuer des actions de sensibilisation à la sécurité civile ou aux gestes de premier secours ;
  • encourager la citoyenneté en positionnant des volontaires sur des missions d’accompagnement et de facilitation des démarches administratives des usagers, notamment ceux rencontrant des difficultés (personnes âgées, personnes à mobilité réduite, personnes maîtrisant pas ou peu le français…) : les jeunes pourront accompagner les citoyens dans leurs démarches de demande de titres d’identité, de voyage ou de séjour ainsi que dans le remplissage de leur dossier de demande d’asile pour les personnes sollicitant le statut de réfugié.
Les volontaires effectueront leurs missions dans une préfecture, à l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration ou bien encore à l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. Ils seront accueillis au sein de l’ensemble des composantes du ministère de l’Intérieur (préfectures, services de police ou de gendarmerie), ainsi que dans les services départementaux d’incendie et de secours (établissements publics) ou encore dans les associations œuvrant dans le périmètre du ministère. Les missions proposées seront toutes des missions de terrain, au service direct de la population. Le ministère de l’Intérieur s’engage également à mobiliser les préfectures pour que ces dernières organisent régulièrement des cérémonies de remise d’attestations de service civique pour les volontaires de leurs territoires, notamment lors de la journée anniversaire de la création du service civique le 10 mars. Il s’engage enfin à mobiliser les volontaires dans le cadre des festivités du 14 juillet, pour faire connaître le service civique à la population.