La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, à la prison de Vendin-Le-Vieil
17 janvier 2018

Prison de Vendin-le-Vieil : 10 engagements de la garde des Sceaux

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s’est rendue le 16 janvier 2018 à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) à la suite de l'agression de trois surveillants le 11 janvier dernier par un détenu. Elle a annoncé 10 propositions pour améliorer la sécurité des personnels de cet établissement pénitentiaire.
 

La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, est allé à la rencontre des personnels de la prison de Vendin-le-Vieil après "la "tentative d’assassinat par un terroriste" dont ont été l'objet trois surveillants. Elle a dialogué avec les organisations syndicales et les surveillants agressés. "J’ai rencontré les personnels, j’ai vu à quel point ils ont souffert", a rapporté la ministre de la Justice.

La garde des Sceaux a annoncé 10 propositions pour consolider la sécurité des personnels et de l'établissement. "Je me suis engagée à revenir dans deux mois très précisément, c’est-à-dire le vendredi 16 mars, pour mesurer [avec eux] si ces propositions ont réellement pris corps", a-t-elle affirmé.

10 engagements

  1. Une montée en grade des surveillants concernés : la ministre propose que les trois surveillants deviennent premiers surveillants, et que le premier surveillant soit élevé au grade de major.
  2. L’acquisition d’équipements personnels individuels pour les surveillants de prison dans les meilleurs délais.
  3. Un maintien des Équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) le temps nécessaire pour un retour à un climat apaisé.
  4. L’étude des demandes de transferts de certains détenus.
  5. Un nouveau dialogue sur les conditions de mise en place du quartier d’évaluation de la radicalisation, qui ne sera mis en place que dans deux mois.
  6. Un accroissement des effectifs du personnel d’encadrement.
  7. Des formations pour les personnels de surveillance.
  8. La dotation de l’établissement en équipements : brouilleur, grille électrique…
  9. Un travail sur un nouveau projet d’établissement.
  10. Le rétablissement du dialogue entre les partenaires sociaux et l’équipe de direction.