26 novembre 2015

Point sur les opérations menées depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence

Les forces de l’ordre ont procédé à 1 614 perquisitions, décidées par les préfets, depuis le 14 novembre. 200 assignations à résidence sont prononcées par décision ministérielle.
Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 11 Février 2016
 
Depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence vendredi 13 novembre au soir, les forces de l’ordre procèdent chaque nuit à des perquisitions décidées par les préfets, et des assignations à résidence sont prononcées par décision ministérielle.
L'état d'urgence, prolongé de trois mois et renforcé par la loi promulguée le 21 novembre, a déjà permis :
  • 1 614 perquisitions administratives ordonnées
  • 258 armes saisies (dont une vingtaine d’armes de guerre)
  • 181 personnes placées en garde à vue
  • 290 assignations à résidence
"Nous poursuivons cette action sans trêve ni pause", a redit Manuel Valls devant l'Assemblée le 25 novembre.
(Chiffres du 25 novembre 2015)