Collégien travaillant sur ordinateur
16 septembre 2016

Plan numérique : 25 millions d'euros pour les collèges ruraux

Dans le cadre du plan numérique pour l'éducation, 25 millions d'euros du Programme d'investissements d'avenir seront fléchés pour la mise à niveau des infrastructures des collèges ruraux.
 
Dans le cadre du Plan numérique pour l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem et Louis Schweitzer consacrent un budget de 25 millions d'euros du Programme des investissements d'avenir (PAI)  aux collèges ruraux pour une mise à niveau de leurs infrastructures. 

Près de 2 000 collèges ont été retenus depuis le début du Plan numérique pour l’éducation, qui va se poursuivre en 2016-2017 avec le lancement à l’automne d’un nouvel appel à projets "Collèges numériques et innovation pédagogique". Aujourd'hui, trop peu d’établissements ruraux figurent parmi les collèges déjà sélectionnés. C’est pourquoi, il apparaît essentiel de renforcer la place des collèges ruraux dans une logique d’égalité territoriale et en cohérence avec les engagements pris en faveur de la ruralité, lors du dernier Comité interministériel aux ruralités du 20 mai 2016. 

Ainsi, le programme "Écoles connectées" consacrera 50 millions d’euros au développement des infrastructures (montée en débit, réseau wifi de l’école, mise en réseau des écoles et du collège par un Espace Numérique de Travail) et pour l’acquisition de tableaux blancs interactifs. Le volet consacré aux collèges ruraux prévoit un financement portant sur la moitié du coût des investissements requis pour mettre à niveau les infrastructures et permettre un accès au réseau internet à un débit suffisant dans l’établissement. Ce financement apporté par le PIA sera plafonné à 25 000 euros par collège. Ce nouveau dispositif contribuera à atteindre l’objectif de 50% de collèges numériques à la rentrée 2017-2018.

Le Plan numérique pour l’éducation repose sur des projets territoriaux élaborés conjointement par les collectivités territoriales, les académies et les établissements. Les modalités précises de la mesure destinée aux collèges ruraux sont actuellement discutées avec l’Assemblée des départements de France.