Personnes utilisant des objets connectés
28 mai 2015

Plan France Très Haut Débit

L’État, en lien avec les opérateurs, se mobilise pour résorber les dernières zones blanches. Avant la mi-2017, l’internet mobile sera disponible dans les 2 200 communes qui en sont encore privées.
 
Emmanuel Macron, Axelle Lemaire et Louis Schweitzer, commissaire général à l’investissement, ont annoncé la publication du nouveau cahier des charges du Plan France Très Haut Débit. Elaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs, collectivités territoriales, opérateurs et industriels, ce nouveau cahier des charges va simplifier et accélérer les déploiements des réseaux à très haut débit inscrits dans le cadre du plan France Très Haut Débit. Il permettra en particulier de faciliter l’accès des services publics et des entreprises au très haut débit.
L’actualisation du cahier des charges du Plan France Très Haut Débit démontre la priorité que le Gouvernement accorde au déploiement d’infrastructures numériques performantes sur l’ensemble du territoire, priorité qui se concrétise notamment par une enveloppe de plus de 3 milliards d’euros de l’Etat qu’il mobilise pour soutenir les réseaux d’initiative publique des collectivités territoriales.
A ce jour, 87 départements sont engagés dans le Plan France Très Haut Débit au travers de 74 projets déposés auprès de l’Etat, qui a déjà engagé plus de 1,4 milliards d’euros de subventions, issues pour l’essentiel du programme d’investissements d’avenir.

Concernant la couverture des zones blanches de la téléphonie mobile, le Premier ministre a fixé des objectifs précis lors du Comité interministériel aux ruralités du 13 mars. Les dispositions législatives nécessaires ont été adoptées lors de l’examen au Sénat du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, et les opérateurs de téléphonie mobile ont conclu le 21 mai un accord les engageant sur l’ensemble de ces objectifs.
Ainsi, avant la fin 2016, les dernières communes qui n’avaient pas accès à la téléphonie mobile seront couvertes. 160 ont déjà été recensées et un nouveau recensement sera réalisé dans les prochains mois. Et avant la mi-2017, l’internet mobile sera disponible dans les 2 200 communes qui en sont encore privées. A cette date, toutes les communes de France auront accès à l’internet mobile.
D’ici 2020, ces projets des collectivités territoriales soutenus par l’Etat vont permettre de déployer des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné à destination de plus de 6 millions de foyers et d’entreprises.