27 décembre 2017

#PACTE : un plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises

Le #PACTE, lancé le 23 octobre dernier, a achevé sa première étape, le 21 décembre 2017, avec la restitution à Bercy des ateliers thématiques. Prochaine étape : la consultation en ligne le 15 janvier 2018. Objectif : un projet de loi au printemps 2018.
 

Qu'est-ce que le PACTE ?

PACTE est l'acronyme pour "Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises". Il s'agit d'une vaste réflexion des acteurs de la croissance économique : ceux de l'entreprise en passant par les citoyens et les représentants publics au plan national et territorial.

Pourquoi le PACTE ? Tout d'abord un constat du ministère de l'Économie et des Finances : bien que la création d'entreprises soit florissante en France, "les entreprises françaises créent trop peu d’emplois et leur niveau de croissance reste encore faible. Notre appareil productif est composé pour une large base de petites ou très petites entreprises mais il manque d’entreprises de taille moyenne. C’est pourquoi, il faut donner aux entreprises le cadre et les leviers pour innover, pour se transformer, pour grandir et créer des emplois."

En lançant le PACTE, l'objectif est de repenser la place des entreprises dans la société, les faire grandir pour leur permettre d’innover, d’exporter et créer des emplois. La volonté est aussi de mieux associer les salariés à leurs résultats. Un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres en avril 2018.

Co-construction

Mais avant cela, le choix est d'élaborer le plan en "co-construction" avec l'ensemble des acteurs : c’est en partant du terrain, en prenant appui sur notre intelligence collective que nous ferons émerger les solutions les plus efficaces pour permettre aux entreprises françaises de déployer leur potentiel.

C’est dans cette perspective qu'ont été lancé des entretiens et des ateliers de travail. Les parlementaires et chefs d'entreprise se sont réunis au sein de cinq binômes et un trinôme ont travaillé autour de six thématiques :
  1. Création, croissance, transmission et rebond ;
  2. Partage de la valeur et engagement sociétal des entreprises ;
  3. Financement ;
  4. Numérisation et innovation ;
  5. Simplification ;
  6. Conquête de l’international.
Leurs travaux ont réuni des acteurs de la société civile, en particulier du monde de l’entreprise. Au terme de deux mois de travail, ils ont reçu plus de 980 propositions et auditionné plus de 600 personnes.


 

Voir la la vidéo des restitutions des groupes de travail à Bercy



Prochaines étapes

  • Les propositions tirées des différents groupes de travail feront l’objet d’une consultation publique en ligne en janvier 2018.
  • Un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres dès avril 2018.  
> Le dossier de presse