Photo de Manuel Valls sur le plateau du journal de France 2
11 décembre 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité

La dynamique est en marche et s'accélère
 
Le pacte de responsabilité et de solidarité sera une réussite : il va produire des résultats. "Chacun sait que pour l'emploi, pour la croissance dans ce pays, il faut que les entreprises retrouvent des marges" a rappelé Manuel Valls au JT de France 2, le 7 décembre. Ce pacte est déjà en vigueur à travers le CICE. Il va se traduire par une nouvelle baisse du coût du travail au 1er janvier :  il y aura zéro charge URSSAF pour les employeurs de salariés qui gagnent autour du SMIC, soit une baisse du coût du travail de 4% par rapport au salaire brut. "Vous y rajoutez le CICE, ça fait 10% en moins", a précisé Manuel Valls. 
Avant la fin 2014, plus de la moitié des salariés dans les branches devraient être concernés par des accords de branche : c’est ce qu’espère le Gouvernement.
2 nouveaux accords ont viennent d'être signés par les branches des services de l’automobile et transports de voyageurs : la branche des services de l'automobile s'est fixée un objectif de 35 000 contrats de jeunes en alternance d’ici 2017 ; celui dans les transports urbains de voyageurs conduira à la création de 1 200 emplois en CDI sur 3 ans et permettra l’embauche de 380 salariés en alternance d’ici à 2017. 
Ces 2 nouveaux accords portent au nombre de 8 le nombre d’accords conclus, dont 7 l’ont été dans les 50 plus grandes branches. En effet, plusieurs accords ont déjà été signés :
  • l’accord Chimie ambitionne 47 000 créations d’emplois d’ici 2017 et 2 000 apprentis supplémentaires par an ;
  • l’accord Métallurgie vise 46 000 alternants d’ici 2020 et 10% de femmes apprenties ;
  • l’accord Assurance vise 38 000 emplois et 5 000 alternants d'ici 2017 ;
  • le relevé de conclusions Propreté a été signé sur cinq thèmes de négociation, avec un accord officiellement conclu concernant  les contrats de génération – avec 4 900 alternants en 2015 (30% de plus qu’en 2013) ;
  • l’accord Industries textile vise le recrutement de 2 500 jeunes en 3 ans (contrats de qualification et apprentissage), soit une hausse de 10% ;
  • l’accord Carrières et matériaux vise 8 600 emplois sur 3 ans.
La dynamique du Pacte de responsabilité et de solidarité est en marche et s’accélère. Retrouvez notre espace consacré au Pacte de responsabilité et de solidarité en cliquant sur www.gouvernement.fr/pacte-responsabilite-solidarite.