Photos d'ouvriers dans une usine de montage automobile
22 octobre 2014

Ouvertures d'usines

D’après l’institut privé Trendeo, elles seraient supérieures d’un tiers à celles de l’année dernière à la même date.
 
Cette statistique vient compléter d’autres nouvelles encourageantes, qui indiquent que l’industrie remonte la pente. Le baromètre de l’attractivité Ersnt&Young indiquait également il y a quelques mois que le nombre d’implantations industrielles avait cru d’un tiers en 2013. Et d’après l’Insee, la production manufacturière s’est stabilisée par rapport à l’année dernière à la même époque, après plusieurs années de baisse.
 
Depuis le début 2014, 119 usines ont été créées contre 90 sur la même période en 2013. Cette hausse des créations s’explique notamment par les ouvertures dans l’agroalimentaire, le traitement des déchets et le travail des métaux.
C’est le fruit de décisions d’entreprises multinationales (création d’une usine de production de fil de carbone par l’américain Hexcel, pour accompagner la montée en puissance de l’Airbus A350 ; création d’une "usine du futur" à Lacq pour produire la matière première de la fibre carbone par le japonais Toray ; création d’une usine de produits d’isolation à Combrondé (Puy-de-Dôme) par le canadien IKO ; création d’une usine de démantèlement de munitions complexes près de Bourges, au Sudbray, par le missilier européen MBDA) mais aussi celui de décisions de PME (nouvelle usine de production de biscuits et caramels bretons par la PME Terre et Soleil ; nouvelle usine de production de crème de soins Algotherm, par le Groupe Batteur ...). L'industrie remonte la pente.