Femme avec enfant
18 avril 2017

Outre-mer : un renforcement des aides familiales

Le complément familial (CF) et son montant majoré attribués en Outre-mer seront, en trois ans, alignés sur ceux de la métropole. Le complément familial différentiel attribué aujourd’hui dans l’Hexagone est également créé à l’attention des Ultramarins.
 
Effective depuis le 1er avril 2017, cette mesure s’adresse aux familles de Guyane, de Guadeloupe, de Martinique, de La Réunion, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Elle permet d’ouvrir le bénéfice du complément familial à davantage de foyers modestes.
 
Le montant du complément familial majoré en Outre-mer était auparavant de 95,58 euros. Grâce aux effets conjugués du plan pauvreté et de la loi pour l’égalité réelle dans les Outre-Mer du 1er mars 2017, il est désormais porté à 135,18 euros, soit une revalorisation exceptionnelle de 39,65 euros.
 
De nouvelles revalorisations exceptionnelles auront également lieu le 1er avril 2018, le 1er avril 2019 et le 1er avril 2020, afin d’aligner le montant du complément familial et de son montant majoré en Outre-mer sur celui de la métropole.
 
Plus de 31 000 familles ultramarines bénéficieront de cette amélioration du complément familial (dont près de 5 000 en Guyane).

L’allocation de soutien familial

Versée majoritairement aux parents qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants sans percevoir de pension alimentaire, l’allocation de soutien familial (ASF) fait également l’objet d’une revalorisation.
 
Dès à présent, le montant de l’ASF est de :
 
  • 109,65 euros par mois lorsque l’enfant est privé de l’aide d’un seul parent ;
  • 146,09 euros par mois lorsque l’enfant est privé de l’aide de ses deux parents. 
  • Ces montants connaîtront une dernière revalorisation exceptionnelle au 1er avril 2018.
Par ailleurs, une ASF différentielle est désormais versée au parent créancier lorsque le parent débiteur s’acquitte intégralement du paiement d’une faible pension alimentaire (montant inférieur à celui de l’ASF).
 
Près de 100 000 familles habitant en Outre-mer vont bénéficier de ces mesures (dont près de 12 000 en Guyane).