Manuel Valls lors de son déplacement à Mayotte, le 13 juin 2015
4 septembre 2015

Outre-Mer : un plan jeunesse

Le Plan Jeunesse Outre-mer concrétise l’engagement gouvernemental en faveur des jeunes ultra-marins.
 
+ de 300 millions d’euros
seront affectés au plan jeunesse Outre-Mer.
George Pau-Langevin et Patrick Kanner ont présenté, jeudi 3 septembre 2015, le Plan Jeunesse Outre-mer, autour deux engagements majeurs qui sont l’emploi et la formation.

En 2015, 1 200 000 personnes constituent la jeunesse ultramarine, soit près de la moitié de la population des Outre-mer.

Fruit d’un travail collectif organisé au sein du Gouvernement, ce plan s’articule autour de 5 grandes priorités et se décline en 110 mesures :

1. La réussite éducative ;
2. La transition entre la formation et l’emploi ;
3. L’autonomie et la prise d’initiatives des jeunes ;
4. L’insertion professionnelle et sociale ;
5. La lutte contre la délinquance et la promotion du "vivre ensemble".

Le ministère des Outre-mer en a été le fer de lance et se félicite d’avoir su mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par la jeunesse, au rang desquels le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère du Travail, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports,  le secrétariat d’État chargé de la Politique de la Ville et le ministère de la Justice.

Plus de 300 millions d’euros ont été dégagés pour le Plan Jeunesse. Afin d’apporter des solutions concrètes et efficaces, la ministre des Outre-mer a demandé à ce que, dans chaque département, un comité de suivi des 110 mesures associant l’État, les collectivités locales et les associations, soit mis en place. Les préfets présenteront en réunion semestrielle le suivi des différentes mesures et une commission présidée par la ministre des Outre-mer permettra de dresser un bilan annuel de ce plan.