Edouard Philippe, Gérard Collomb et Christophe Castaner
6 septembre 2017

Ouragan Irma : solidarité nationale et engagement total pour faire face à l’ampleur des dégâts

Le Gouvernement est pleinement mobilisé face à la gravité de la situation. Toutes les dispositions sont prises et tous les services de l’État sont mobilisés pour protéger les populations. Une cellule interministérielle de crise a été activée le 5 septembre par le Premier ministre.
 
Le cyclone Irma, classé catégorie 5 (la plus haute de l’échelle), a traversé les Antilles et frappé les collectivités françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Des rafales ont été enregistrées à 360 km/h. D’importants dégâts ont été enregistrés.
 
La cellule interministérielle de crise a été activée par le Premier ministre. Deux numéros d’information ont été mis en place.
 
Mercredi 6 septembre, le Président de la République a rejoint la cellule de crise, accompagné de plusieurs membres du Gouvernement pour faire un point de situation. "Il est trop tôt pour tirer un bilan chiffré. Mais il sera dur et cruel. Nous aurons à déplorer des victimes. Les dégâts sont considérables", a déclaré Emmanuel Macron. 
 
La solidarité nationale est pleinement engagée, et le Gouvernement souhaite mettre tout en œuvre pour répondre à la situation d’urgence dans laquelle se trouvent les îles. A ce titre, un fonds d’urgence et un plan national de reconstruction sera mis en place.
 
Par ailleurs, la ministre des Outre-Mer s'est rendue mercredi soir en Guadeloupe, avant de se rendre à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, afin d’apporter de nouveaux renforts humains et matériels.