Clavier d'oridinateur et fibre.
6 janvier 2016

Numérique : lutter contre la précarité

Pour répondre à l'enjeu grandissant de la dématérialisation des services publics, l’Agence du Numérique et Connexions Solidaires ont signé une convention pour renforcer l’autonomie numérique des personnes en situation de précarité.
 
Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique, est venue signer dans le point d’accueil Connexions solidaires de Saint-Denis (93), porté par l’association Emmaüs connect, une convention nommant Connexions solidaires "Pôle référent de la médiation numérique pour les publics en situation de précarité". Signé par l’Agence du numérique et Emmaüs connect, la convention doit permettre à Connexions Solidaires de renforcer le réseau de la médiation numérique accueillant des publics fragiles via une meilleure visibilité, une meilleure interconnaissance, et la co-construction d’outils efficaces à un développement de leur impact sur les territoires.

Alors que l’année 2016 marquera une accélération de la dématérialisation des services publics (nouvelle prime d’activité proposée depuis le 1er janvier 2016, inscription à Pôle Emploi), l’autonomie numérique des personnes fragiles n’est plus qu’une question de solidarité mais un véritable enjeu pour l’égalité des droits et des chances en France.

Aujourd’hui, plus de 5 millions de personnes en France cumulent précarité sociale et précarité numérique. Pourtant, le numérique, s’il est rendu accessible, est une formidable opportunité pour une meilleure égalité des chances. Le réseau national de la médiation numérique, présent dans les territoires et fédéré par l’Agence du numérique, accompagne les personnes qui en ont besoin dans leurs usages des outils numériques, le développement d’une culture numérique, la collaboration et la création grâce au numérique. La signature de cette convention contribue à la construction d’un réseau plus dense, plus outillé, et donc plus fort.