Port de la Rochelle
19 décembre 2016

Nouvelles initiatives pour le développement de l'offre touristique

Tourisme culturel, structuration de pôles touristiques régionaux : telles sont les nouvelles initiatives du Gouvernement pour élargir l'offre touristique française.
Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
 
Avec les premières rencontres du tourisme culturel, qui se sont déroulées le 16 décembre, et les onze nouveaux contrats de "structuration de pôles touristiques territoriaux" (SPôTT), qui viennent d'être sélectionnés pour accompagner une offre de proximité de qualité, le Gouvernement s'engage pour le renouvellement et l'élargissement de l'offre touristique nationale.

Premières rencontres du tourisme culturel

Audrey Azoulay et Matthias Fekl ont lancé, le 16 décembre, les premières rencontres du tourisme culturel au Centre Georges-Pompidou à Paris. Ces rencontres visent à renforcer la coopération entre les professionnels du tourisme et ceux de la culture et à susciter le développement de partenariats durables en instituant un cadre favorable à leurs échanges dans une ambition commune.

En effet, pour Audrey Azoulay les richesses culturelles dessinent l’excellence de la France et définissent un art de vivre  "à la française". Pour Matthias Fekl, la fréquentation touristique constitue l’un des principaux vecteurs de transmission de la connaissance culturelle. C'est aussi un enjeu de développement économique majeur pour garantir la préservation de cette richesse culturelle.

C'est pourquoi le Gouvernement a annoncé :
  • l'élaboration d'une stratégie ministérielle en faveur du tourisme culturel, en lien avec les établissements publics et les directions régionales des affaires culturelles. Les conclusions de cette journée de dialogue doivent alimenter cette stratégie, qui sera finalisée début 2017 ;
  • le lancement de la "saison culturelle" en février 2017, afin de promouvoir auprès des touristes les expositions et spectacles qui auront lieu au cours de l’année et qui font la richesse et l’attractivité de la France.
Le ministère s’est aussi engagé à renforcer la sécurité des établissements publics culturels accueillant des touristes français et étrangers grâce à un budget de 9 millions d'euros et la création de 73 emplois en 2017. S’agissant des festivals, le ministère poursuit son soutien au fonds d’urgence pour le spectacle vivant avec 4 millions d’euros supplémentaires en 2017.

Enfin, Audrey Azoulay et Matthias Fekl ont annoncé que les deux ministères travaillent à l’élaboration d’une nouvelle convention culture-tourisme visant à favoriser le travail commun pour le développement du tourisme culturel.

11 nouveaux projets de valorisation des territoires touristiques d’excellence

Lancé en août dernier à l’initiative de Martine Pinville, l’appel à projets sur les contrats de SPôTT avait pour objectif de sélectionner et valoriser des territoires touristiques d’excellence en les accompagnant dans la structuration d’une offre de proximité de qualité.
 
Le comité de sélection, présidé par la Direction générale des entreprises (DGE), et composé de représentants de plusieurs instances (Association des régions de France, Comité départemental du tourisme, Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), ministère des Affaires étrangères, Atout France et DGE) vient de retenir onze contrats SPôTT qui viendront compléter les douze contrats sélectionnés lors du 1er appel à projet en 2015 :
 
  • La Dolce Via, descente de l’Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Le Roannais, nouvelle destination gourmande (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • "Made in chez nous", les entreprises du Doubs se visitent (Bourgogne-Franche-Comté)
  • Itinérances douces aux portes du Loir (Centre-Val-de-Loire)
  • Corse Orientale (Corse)
  • Itinérance pédestre et cycliste en Alsace du Nord (Grand-Est)
  • Autour du Grand Site de France des deux caps (Hauts-de-France)
  • Cilaos, le retour aux sources (La Réunion)
  • Le Perche : destination randonnée (Normandie)
  • Landes intérieures (Nouvelle-Aquitaine)
  • La Camargue (Occitanie). 
La volonté de travailler collectivement autour d’une stratégie commune, la pertinence de la thématique choisie, l’attention portée à la qualité de l’offre et à la demande des clientèles caractérisent les dossiers sélectionnés. Ensemble, ils contribueront à révéler la richesse et la singularité de l’offre touristique française. Ces contrats SPôTT bénéficieront d’un appui en ingénierie de 12 jours de l’opérateur Atout France, financé par la Direction générale des entreprises.
 
La priorité du Gouvernement est de maintenir la France au premier rang des destinations touristiques dans le monde mais aussi de consolider le marché du tourisme français. Avec ce deuxième appel à projets, l’accompagnement de l’État s’élargit à de nouveaux territoires, ce qui contribue à renforcer l’attractivité et le rayonnement des destinations françaises, dans leur qualité et leur diversité.