Photo du Premier ministre et de Najat Vallaud-Belkacem arrivant à la réunion des recteurs d'académie mardi 13 janvier 2015 au lycée Louis le Grand à Paris.
15 janvier 2015

Mobilisation de l'Ecole pour les valeurs de la République

L’école est le lieu par excellence de la laïcité, de la citoyenneté, du vivre ensemble.
 
L’école est en première ligne pour réagir face à ces attentats, pour expliquer aux élèves l’inexplicable, et pour gérer leurs émotions et leurs réactions. Dès le 7 janvier, la ministre de l’Education a adressé une circulaire à l’ensemble du milieu scolaire demandant de faire respecter la minute de silence, mais aussi une lettre demandant de créer des espaces d’échanges et de dialogue.
Des actions fortes seront engagées pour que l’école porte haut ses valeurs, dans le prolongement de la refondation de l’école de la République engagée depuis 2012 :
  • La formation continue des enseignants sera renforcée ;
  • Un plan ambitieux pour développer la pédagogie de la laïcité à l’école sera mis en œuvre. Sur l'enseignement laïc des faits religieux et la laïcité, un livret est en préparation pour les chefs d'établissements et directeurs d'école ;
  • Les nouveaux programmes en préparation prévoient un nouvel enseignement moral et civique dès la rentrée 2015, de l’école élémentaire au lycée. "Il intègrera de manière transversale une éducation aux médias, les problématiques de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discriminations, les notions de droits et de devoirs, le principe de laïcité" ;
  • Les actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme seront renforcées ;
  • Un livret de prévention de la radicalisation, qui s'apparente à une dérive sectaire sera prochainement diffusé aux personnels de l'éducation ;
  • Une attention particulière sera portée à  l’enseignement en milieu pénitentiaire et dans les centres éducatifs fermés», des enjeux majeurs pour l’éducation nationale et pour la République. Cette mission, partagée par les services de la justice et ceux de l’éducation nationale, s’inscrit dans une perspective d’éducation permanente, de poursuite ou de reprise d’un cursus de formation ou de préparation à un diplôme ;
Pour rappel, la Charte pour la Laïcité à l’Ecole est affichée dans tous les établissements scolaires, depuis la rentrée scolaire 2013. Elle rappelle le sens de ce principe fondamental et sert de support pour expliquer, faire vivre et mettre en débat la laïcité. Cette mobilisation autour des valeurs de la République et en particulier la laïcité se réalisera également au sein des instances de démocratie scolaire (conseils d’école, CA des établissements…).
Nous devons également mieux intégrer les parents dans ce dialogue, car ils "sont des acteurs de la coéducation". Le déploiement de ressources en direction des familles est une nécessité, qu’il s’agisse de leur lien avec l’école (" mallettes des parents") ou de la maîtrise du français pour les parents primo-arrivants. 

L’école est et sera ferme pour créer du dialogue éducatif et transmettre des valeurs : des incidents ont eu lieu lors de la minute de silence ainsi que les jours qui ont suivi. Aucun d’entre eux ne doit être traité à la légère. "Nous ne pouvons pas laisser passer cela. S’agissant de la minute de silence elle-même, c’est une centaine d’incidents qui ont été remontés. Dans les jours suivants, une nouvelle centaine d’évènements et d’incidents sont remontés. Une quarantaine ont été transmis aux services de police, de gendarmerie, de justice, parce que pour certains il s’agissait même d’apologie du terrorisme."
"L’ensemble de la communauté éducative est mobilisée pour que nous ne répondions pas que par des discours mais par des actes forts" a indiqué la ministre devant l'Assemblée nationale le 14 janvier.