Photo du Premier ministre répondant le 8 octobre 2014 à des questions d'actualité à l'Assemblée nationale.
9 octobre 2014

Marché du travail

Faire des réformes utiles à l'emploi
 
La France est engagée dans un vaste mouvement de réformes, utiles à l’emploi et nécessaires pour améliorer la compétitivité. Depuis 2 ans, plusieurs réformes ont été conduites : sécurisation de l’emploi, formation professionnelle, application sur le détachement des travailleurs. Une discussion s'engage aujourd'hui entre les partenaires sociaux pour la modernisation du dialogue social, pour favoriser la représentation des salariés (notamment à travers la question des seuils), mais également la simplification des procédures. Cette négociation "doit aboutir avant la fin de l’année" rappelle le Premier ministre. Une autre loi est prévue sur la croissance, qui engagera notamment l’assouplissement de l’ouverture dominicale des commerces, sur la base des recommandations du rapport Bailly.
La question de l’efficacité et de l’équité des règles de l’assurance chômage se pose à chaque négociation, et c’est un débat légitime  : elle s’est posée en 2014, elle se reposera au plus tard en 2016. Ce sont les partenaires sociaux qui auront de nouveau la responsabilité de faire évoluer le système, comme ils l’ont fait en mars 2014, dans le sens d’une meilleure efficacité pour le retour à l’emploi. C’est dans cet esprit que les droits rechargeables sont entrés en vigueur le 1er octobre. "Nous avons une méthode : le dialogue social et le respect des partenaires sociaux.(...) Personne ne peut penser sérieusement que le haut niveau de chômage en France résulte d’un refus des chômeurs de travailler, et cette stigmatisation est inacceptable" a dit Manuel Valls devant l'Assemblée.