couple de personnes âgées
3 novembre 2016

Maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées

Les députés ont adopté, le 3 novembre en première lecture, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 (PLFSS 2017) avec notamment 100 000 logements adaptés dans le parc privé pour aider les seniors et les personnes handicapées en perte d'autonomie à rester chez elles.
 
Parmi les propositions en faveur du secteur médico-social du PLFSS 2017, deux mesures importantes :
 
- création d’un fonds de 50 millions d'euros en faveur des services d’aide à domicile (SAAD) ;
- attribution de 20 millions d’euros supplémentaires pour l’adaptation des logements des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.
 
Tout en accompagnant la restructuration du secteur, la création d’un fonds de 50 millions d’euros permettra de soutenir les services d’aide à domicile en difficulté et de développer la mise en œuvre de bonnes pratiques.
 
Les 20 millions d’euros supplémentaires, versés à l’Agence nationale de l'habitat (Anah) par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), permettront d’amplifier cette dynamique et d’atteindre, en 2017, 100 000 logements adaptés dans le parc privé.
 
Aujourd’hui, la collectivité prend mieux en compte le choix des personnes en perte d’autonomie de rester chez elles. La loi relative à l’adaptation de notre société au vieillissement et les mesures du PLFSS 2017 permettent de mobiliser 700 millions par an assurant notamment le renforcement de l’allocation personnalisée d'autonomie (APA).