Visite de François Hollande aux chantiers de Saint-Nazaire
14 octobre 2015

Les chantiers navals de Saint-Nazaire remis à flot

En 2012, l'État avait pris l'engagement de sauver les chantiers de l’Atlantique. Aujourd'hui, grâce à l'implication de l'État, le carnet de commandes est rempli jusqu’en 2020.
 

Le chantier STX France à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, a reçu le 13 octobre la visite du président de la République. Devant les salariés, François Hollande a indiqué que l'État prendrait ses responsabilités en tant qu'actionnaire et en soutien aux investissements.

En 2012, l’engagement avait été pris de sauver les chantiers de l’Atlantique. Des efforts ont été engagés et les résultats sont là. Un dialogue social de qualité s’est engagé, un accord de compétitivité a permis de mettre le chantier dans la bonne direction. L’État a soutenu les exportations. Le carnet de commandes est plein jusqu’en 2020, et 400 personnes ont été recrutées en 3 ans.

Aujourd'hui, l'activité du chantier STX France est au plus haut.

  • L’État a fait en sorte que les chantiers de Saint-Nazaire puissent bénéficier des meilleurs soutiens à l'exportation. Des commandes très importantes ont été passées. Des négociations sont en cours pour commander d’autres navires.
  • Le carnet de commande est plein jusqu’en 2020. Ce qui permet de faire vivre beaucoup de sous-traitants. 400 personnes ont été recrutées sur les 3 dernières années.
  • Le Gouvernement a de surcroit engagé une négociation pour la directive des travailleurs détachés afin que ces travailleurs soient payés dans les mêmes conditions. 

Ce résultat est celui de la qualité du dialogue social

C’est le dialogue social qui a permis d’aboutir à cette performance, et d'être parmi les plus compétitifs à l’exportation. C’est l’accord de compétitivité qui a permis de mettre le chantier dans la bonne direction. Sans dialogue social, il n’y a pas de progrès.  "On a besoin d'harmonie pour un pays comme le nôtre, pour être capable de se parler, de se comprendre, d'être une grande nation [...] C'est parce que les Français seront ensemble qu'ils gagneront", a déclaré le président de la République.

Une industrie navale française forte

La France est l’un des trois pays au monde capable de réaliser des paquebots de la dimension et de la qualité du Harmony of the seas dans des délais très compétitifs.

L'État va soutenir les nouveaux investissements

  • Une aide de 4 millions d'euros sera apportée à STX sur le projet R&D Genesis Plus visant à créer le paquebot du futur.
  • Un aménagement de la ville de Saint-Nazaire est à prévoir pour permettre au port et à tout ce qui est généré par le port de mieux traiter les prochaines commandes.

 

La vente des Mistral
Le président de la République a précisé que les deux bâtiments de projection et de commandement de type Mistral ont été vendus au même prix que ce qui avait été convenu initialement et que STX ne perdait "pas un centime d’euro sur cette opération." Il a ajouté qu'il fallait les vendre "à des pays qui en feront bon usage. [Il était] impossible de les vendre à un pays qui était en guerre, [il fallait que ce soit] un pays qui devait assurer sa propre sécurité mais qui ne menaçait personne."