9 août 2016

Le Koweït achète 30 hélicoptères Caracal

Le Koweït a signé le 9 août 2016 un contrat avec Airbus Helicopters portant sur l’acquisition de 30 hélicoptères Caracal pour un montant de plus d’un milliard d’euros. Ce contrat signe un nouveau succès de l'export de l'industrie de défense française.
 
Le ministère de la Défense de l’État du Koweït a signé le 9 août 2016, en présence du ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian, un contrat avec Airbus Helicopters pour l’acquisition de 30 hélicoptères Caracal destinés à l’armée koweitienne et à la garde nationale du Koweït.
 
Ce contrat, d’un montant de plus d’un milliard d’euros, s’inscrit dans le cadre d’une relation stratégique entre le Koweït et la France qui s’est bâtie au fil de plus de 30 ans d’engagement de la France aux côtés de l’Émirat notamment lors du conflit qui a suivi l’invasion du Koweït en 1990. La France a par ailleurs toujours un accord de Défense avec le Koweït. De même, par cette décision, le Koweït renforce encore le partenariat stratégique qui lie ces deux pays depuis plusieurs décennies alors qu’ils sont actuellement engagés côte à côte dans la lutte contre Daech en Irak et en Syrie.
 
Ce contrat confirme également la haute confiance qu’accorde l’État du Koweït à des systèmes français éprouvés sur les théâtres d’opération où les forces armées françaises les utilisent quotidiennement. Il met en valeur les performances des hélicoptères de ce type et leur adéquation avec les besoins opérationnels des forces armées et de la garde nationale koweïtiennes.
 
Ce contrat renforcera la pérennité des emplois de l’usine d’Airbus Helicopters à Marignane, qui emploie plus de 8 000 salariés.