Une enseignante et ses élèves
1 octobre 2015

La réforme de l'évaluation des élèves

La refondation de l’école se poursuit notamment à travers l'évolution du système d’évaluation des élèves. Si la liberté pédagogique pour le choix de la notation est laissée aux enseignants, la réforme met en œuvre un livret scolaire unique et uniforme sur l’ensemble du territoire, consultable en ligne. Autre avancée : l'évaluation du brevet sera simplifiée.
Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 11 Février 2016
 
Les élèves auront tous les 3 ans une évaluation en fin de cycle en plus des bulletins trimestriels, ce qui permettra de faire un bilan global de leurs compétences. Le diplôme du brevet voit son évaluation simplifiée, et donnera désormais lieu à un moment solennel, avec l’instauration d’une remise républicaine du diplôme.

La refondation de l’école se poursuit.

Le système d’évaluation des élèves évolue :
  • Le choix de la notation est laissé aux équipes pédagogiques. Un certain nombre d’enseignants évaluent déjà sans notes. C’est le cas pour 80% des équipes dans le primaire du CP au CE2, pour 70% en CM1 et en CM2 [alors qu’] au collège on est plutôt sur la notation. "Ceux qui préfèrent recourir aux notes continueront à le faire, on ne force pas l’innovation", a expliqué Najat Vallaud-Belkacem.
     
  • Pour mieux associer les parents à la scolarité de leur enfant, un livret scolaire unique et uniforme est mis en place pour la première fois sur l’ensemble du territoire. Ce livret sera consultable en ligne par les parents. "C'est très aisément compréhensible par les parents, avec des évaluations par matière, et des évaluations sur la discipline, sur l'absentéisme" a détaillé Najat Vallaud-Belkacem lors de la présention du nouveau livret scolaire.
En plus des bulletins trimestriels, les élèves auront tous les 3 ans une évaluation de fin de cycle, pour 8 domaines de formation identiques jusqu’au brevet :
  • L’idée est de pouvoir juger un élève non pas seulement sur la base des disciplines mais sur la base des compétences multiples, complexes ce qu’on appelle le socle commun de connaissance. Tous les élèves doivent atteindre un niveau minimal, ambitieux, exigeant.
     
  • La scolarité toute entière sera tournée autour de ce socle ce qui rendra le redoublement beaucoup moins pertinent puisqu’on se donne 3 ans pour que l’élève atteigne le niveau qui doit être le sien en adaptant la pédagogie
Le diplôme du brevet voit son évaluation simplifiée, et donnera désormais lieu à un moment solennel :
  • L’évaluation du brevet a été simplifiée, son obtention se fera sur la base du contrôle continu, sur la base du contrôle final et sur la base de compétences regroupées sous 8 items contre plus de 90 comme c’est le cas aujourd’hui.
     
  • Une remise républicaine du diplôme sera instaurée : le diplôme doit "célébrer la fin de la scolarité obligatoire [et de] faire revenir les élèves sur le lieu de leur réussite, qu’ils puissent être applaudis en présence des élus locaux et des parents. Elle aura lieu chaque premier mercredi qui suit la rentrée des classes", a conclu Najat Vallaud-Belkacem.