Les quais aménagés dans le cadre de l'opération estivale de Paris Plage
11 avril 2016

La France reste la première destination touristique mondiale

La France enregistre en 2015 un record de 84,5 millions de visiteurs étrangers, soit +0,9 % par rapport à 2014. L’objectif reste d'en accueillir 100 millions d’ici à 2020.
 
La France reste une nouvelle fois en 2015 la première destination touristique mondiale, avec un record de 84,5 millions de visiteurs étrangers. La fréquentation de visiteurs internationaux devrait même dépasser le cap des 85 millions si l'on intègre les départements et collectivités d'outre-mer.
 
  • Le nombre de touristes asiatiques a enregistré une hausse spectaculaire de +22,7%  l'année dernière. Depuis 2014, la procédure de délivrance de visas pour les visiteurs chinois, indiens et singapouriens a été réduite à 48 heures. Ce dispositif a fait bondir de +38% le nombre de visas délivrés aux Chinois en 2015. Le nombre de touristes chinois dépasse ainsi pour la première fois la barre symbolique des 2 millions (2,2 millions).
  • Les arrivées de touristes Indiens dépassent d'ores et déjà 500 000, avec une progression des demandes de visa de +48,14%.
  • Les Américains sont également nombreux à aimer la destination France, avec une fréquentation en hausse de +15,2%.
  • Les arrivées de touristes européens se replient pour leur part de -1,5% en un an avec des mouvements différents : baisse de fréquentation des touristes allemands (-9,2%) et suisses (-6,5%), alors que les Britanniques sont en revanche plus nombreux (+3,3%), et que le nombre de touristes italiens et espagnols progresse respectivement de +6,5% et  +4,9%. 
Autre bonne nouvelle : le nombre total de nuitées augmente également (+0,8%), ce qui devrait se traduire par une hausse des recettes dégagées par ce secteur qui contribue fortement au produit intérieur brut (7,4% en 2014).
 
Les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis  ont limité la progression du nombre d'arrivées, en particulier dans la capitale. La fréquentation étrangère était en hausse de 1,8% sur les 3 premiers trimestres de l'année, mais elle a plongé de 3,1% au dernier trimestre. Paris a particulièrement souffert, avec une chute de 15% en novembre/décembre. L’Insee a confirmé que la fin de l'année avait subi l'impact des attentats, avec une chute de -6,3% des nuitées de touristes internationaux en novembre, et -16,5% en décembre. La plateforme d’investissements France Développement Tourisme inédite permettra de mobiliser 1 million d'euros dès cette année, via la Caisse des dépôts et Bpifrance, pour promouvoir activement les atouts de la destination France