27 avril 2016

L'Australie choisit le français DCNS pour la construction de 12 sous-marins

Le groupe français DCNS, leader mondial du naval de défense et innovateur dans l'énergie, a décroché le contrat australien pour la construction de 12 sous-marins.
 
Le choix par l’Australie de la France et de DCNS comme partenaires pour la construction de 12 sous-marins est historique. Il a été permis grâce à l’étroite coopération entre l’État français, le groupe DCNS et ses partenaires industriels. La France est reconnaissante de la confiance que lui témoigne l’Australie et fière de l’excellence technologique dont ses entreprises ont su faire preuve dans cette compétition de haut niveau.

Plusieurs milliers d’emplois

Ce partenariat va être créateur de milliers emplois et de développement en France notamment à Cherbourg, le site de construction des sous-marins, mais aussi à Brest, Lorient et Nantes.

Une coopération de 50 années

Le contrat porte sur la construction de 12 sous-marins d'attaque à propulsion diesel et électrique en Australie, sur la maintenance et la formation des équipages. Il marque une avancée décisive dans le partenariat stratégique entre les deux pays, qui vont coopérer durant 50 années sur l’élément majeur de souveraineté que représente la capacité sous-marine.

Une France industrielle forte

Ce succès commercial fait de la France un leader industriel. Le président de la République a demandé au ministre de la Défense de se rendre en Australie afin de lancer rapidement l’accompagnement de ce programme industriel exceptionnel par son ampleur et sa portée.