Photo de François Hollande réunissant le conseil de l'attractivité le 22 mars 2016
23 mars 2016

L'attractivité de la France s'améliore

962 décisions d’investissements de sociétés étrangères ont permis la création ou le maintien de 33 682 emplois, soit 27% de plus qu’en 2014. Les exportations de biens français ont elles aussi progressé en 2015 et ont atteint 455,1 milliards d’euros.
 
L’attractivité de la France s’améliore : tel est le constat qui a pu être dressé à l’occasion du 4ème Conseil stratégique de l’attractivité présidé par François Hollande à l'Elysée le 22 mars.
Consacré plus particulièrement au secteur de la logistique et aux infrastructures, facteurs  clés de notre attractivité, ce Conseil stratégique a notamment permis de faire un bilan des 39 actions mises en œuvre depuis 2 ans et qui ont porté leurs fruits, comme en atteste l’enquête annuelle des investissements étrangers publiée par Business France :
  • Il y a eu en 2015 une forte augmentation du nombre d’emplois créés grâce aux investissements étrangers en France : 962 décisions d’investissements de sociétés étrangères ont permis la création ou le maintien de 33 682 emplois, soit 27% de plus qu’en 2014. C'est un niveau inédit depuis 2007.
  • Il y a eu depuis 2012 une augmentation sensible des décisions d’implantation en France, favorisées par les mesures adoptées par le Gouvernement en faveur de la compétitivité de l’économie française, la baisse des charges et les dispositions visant à attirer les talents étrangers (réforme de la fiscalité des actions gratuites et du régime fiscal des impatriés). 
  • En 2015, pour la première fois, les projets d’investissement ont plus porté sur des créations ou des reprises d’entreprises que sur des extensions d’installations existantes. 
  • L’installation de quartiers généraux progresse de près de 70%, avec celle de 27 sièges Europe ou monde contre 16 en 2014. Exemple : le siège mondial des activités de métros automatiques clé en main de Siemens (gamme Val) ; 
  • Les investissements proviennent de pays plus nombreux : 53 pays en 2015 contre 44 en 2014.
Ces données encourageantes confirment l’effet positif de la politique économique, souligné par les chiffres publiés par l’INSEE dans la note de conjoncture le 18 mars 2016, et notamment l’augmentation du taux de marge en 2015 qui a connu sa plus forte hausse depuis  1986, tout comme les investissements des entreprises qui ont augmenté de +2% la même année.

En outre, le rapport de Business France indique que les exportations de biens français ont elles aussi progressé en 2015 pour atteindre 455,1 milliards d’euros. La France se place par ailleurs au 3ème rang mondial des pays exportateurs de services.