24 août 2016

L’Aide à la recherche du premier emploi est disponible

126 000 jeunes peuvent bénéficier de l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE) s'ils en font la demande. Les dossiers peuvent dès maintenant être déposés en ligne.
 
Le premier décret de la loi travail a été publié le 9 août 2016 au Journal officiel, le même jour que la promulgation de la loi travail. Ce décret crée l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE) pour les jeunes diplômés d’origine modeste entrant sur le marché du travail.
 
Cette aide négociée avec les représentants des organisations syndicales étudiantes en avril 2016, est accordée pour une durée de quatre mois aux jeunes de moins de 28 ans ayant obtenu, depuis moins de quatre mois, un diplôme à finalité professionnelle par la voie initiale scolaire ou universitaire, ou par l’apprentissage. Elle sera attribuée aux anciens boursiers et "sous condition de ressources".
 
Son montant s’échelonnera de 100 euros à 550 euros par mois selon le niveau de diplôme obtenu et le mode d’obtention. Ce sont ainsi potentiellement 126 000 jeunes qui profiteront de cette réforme, qui représente un soutien de 130 millions d’euros. Cette aide est non cumulative avec le RSA ou la Garantie jeunes.

A partir du 24 août, les jeunes peuvent réaliser leur demande d’ARPE sur : Ils disposent de 4 mois à compter de la date d’obtention de leur diplôme pour déposer leur demande.
 
Depuis 2012, le Gouvernement a œuvré activement pour la jeunesse. La loi travail permet de compléter les outils déjà mise en place tels que la revalorisation et l’élargissement des bourses étudiantes, la Refondation de l’école de la République, la mise en chantier de 40 000 logements étudiants, l’encadrement des loyers et des frais d’agences, la généralisation du Service civique, la création ainsi que l’ouverture de la prime d’activité aux jeunes actifs.