7 juin 2016

IVG par voie médicamenteuse, vaccination : les compétences des sages-femmes élargies par décret

Un décret, publié le 5 juin 2016 au Journal officiel, élargit le champ de compétences des sages-femmes : elles pourront désormais réaliser des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par voie médicamenteuse et vacciner l’entourage de la mère et du nouveau-né.
 
Prévue par la loi de Santé promulguée le 26 janvier 2016, facilite l’accès des femmes à l’IVG et améliore la vaccination dans l’entourage du nourrisson, conformément aux recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP). C’est, en outre, une étape importante dans l’histoire de la profession, qui bénéficie ainsi de missions élargies, mieux reconnues et plus en phase avec la réalité du métier de sage-femme.

Une campagne d'information sera de plus lancée le 14 juin 2016 pour faire connaître l'étendue des compétences des sages-femmes, souvent peu connue. Le rôle des sages-femmes va en effet bien au-delà du suivi de la grossesse et de la pratique de l'accouchement. "Nous devons faire connaître aux femmes le champ extrêmement large de ces missions, qui font jouer aux sages-femmes un rôle essentiel pour la prise en charge, au quotidien, des femmes en bonne santé", a expliqué Marisol Touraine. Les outils de cette campagne seront présentés à la presse dans le cadre d’un déplacement de la ministre au sein d’une maison de santé pluri-professionnelle, en présence des représentants de l’Ordre national des sages-femmes et des principales organisations syndicales de la profession.