Photo de François Hollande lors de l'inauguration du nouveau Canal de Suez
7 août 2015

Inauguration du nouveau Canal de Suez

La visite de François Hollande en Égypte a été l’occasion de réaffirmer la coopération entre les deux pays sur les grands enjeux mondiaux et régionaux.
 
François Hollande s’est rendu le 6 août à Ismaïlia, en Égypte, pour l’inauguration du nouveau Canal de Suez, au cours d’une cérémonie dont il est l’invité d’honneur. La participation du président de la République à cet évènement majeur revêt un caractère historique fort :
  • Elle traduit l’attachement des deux pays à la qualité de la relation franco-égyptienne.
  • Cette relation a été particulièrement mise à l’honneur lors du défilé auquel ont participé trois rafales ainsi que la frégate multi-mission (FREMM) acquis le 16 février dernier par l’Égypte.
Cette visite a été l’occasion de réaffirmer la coopération entre les deux pays sur les grands enjeux mondiaux et régionaux et fait suite à la feuille de route conjointe adoptée en novembre 2014 lors de la visite officielle du président Al-Sissi et définissant les perspectives de coopération entre la France et l’Égypte.

"Nous sommes avec l’Égypte dans un combat vigoureux, long, permanent contre le terrorisme", dans notre pays, aux portes de la France, en Égypte, notamment dans le Sinaï, et en Libye. "Nous sommes partenaires de l’Égypte dans ce combat indispensable qui nécessite une mobilisation de tous", a rappelé Jean-Yves Le Drian. "Nous avons déployé avec l’Égypte en particulier un renforcement de la coopération de nos renseignements, de nos forces spéciales".

Enfin, l’entretien bilatéral entre les deux présidents en marge de la cérémonie a été l’occasion de poursuivre le travail conjoint autour des questions de coopération sur le climat en vue de la COP21.