Étudiants
7 mai 2015

Engagement pour la jeunesse

La jeunesse, une priorité du quinquennat.
 
Depuis 3 ans, le chef de l’État a fait de la jeunesse sa priorité. Il a annoncé, le 6 mai,  une réforme de la Journée défense et citoyenneté, afin qu’elle devienne une journée d’égalité pour l’accès aux formations et à l’information. Une circulaire va par ailleurs être prise dès cet été pour que l’année de césure à l’université soit reconnue dès la rentrée prochaine : elle ne sera ainsi plus vue comme une rupture. Enfin le gouvernement soutiendra une proposition de loi afin de réformer le contrat jeune majeur.

La Journée défense et citoyenneté, anciennement appelée Journée d'appel à la défense (JAPD) sera :
 
  •  "une journée utile à tous les jeunes qui s'y présenteront pour les orienter vers le meilleur dispositif" comme la Garantie jeune, une expérience professionnelle, ou une année de césure (PR, 06/05/15).
  •  "une journée d'information, d'espoir [et] d'égalité pour l'accès de tous aux formations et à l'information".
     
L'année de césure à l'université sera valorisée. "Une circulaire va être prise dès cet été pour que la prochaine rentrée universitaire soit l'occasion d'introduire l'année de césure". Cette année de césure sera désormais "considérée comme une suspension de son cycle universitaire mais en aucune façon comme une rupture". Il faut notamment par ce biais "encourager toutes celles et tous ceux qui veulent faire un service civique" (PR, 06/05/15).

Le contrat jeune majeur sera soutenu dans une proposition de loi. Ce dispositif destiné aux jeunes confiés à l'Aide sociale à l'enfance de prolonger les aides dont ils bénéficient lorsqu'ils sont mineurs jusqu'à 21 ans. Il faut que ce contrat "puisse être une chance […] et pas une charge […] On a découvert que beaucoup des bénéficiaires de l'Aide sociale à l'enfance étaient dans les plus grandes difficultés dans leur vie d'adulte" et que nombre d'entre eux se retrouvaient "dans la rue […] Nous devons changer les règles pour que le contrat jeune majeur ne s'arrête pas à l'âge anniversaire (21 ans) mais s'arrête au parcours de formation".