Photo du président de la République et de Manuel Valls le 5 février à l'Elysée
12 février 2015

Egalité et citoyenneté

Un comité interministériel sur l'égalité et la citoyenneté aura lieu le 6 mars.
 
Le Conseil des ministres du 11 février a été l’occasion d’un point d’avancement sur le programme de travail du Gouvernement sur les politiques d’égalité et de citoyenneté, établi à la suite des attentats de Paris.
Un comité interministériel sur l'égalité et la citoyenneté aura lieu le 6 mars. "Le Gouvernement va travailler sur quatre grands thèmes : la politique de citoyenneté, la politique de peuplement, l'éducation et l'activité économique" a expliqué Stéphane Le Foll. Le président de la République a demandé d’entamer une réflexion sur l’islam, sur sa place dans notre société, sur la formation des imams et sur l’organisation du culte musulman - mission confiée à Bernard Cazeneuve.
  • S’agissant de la politique de citoyenneté :
    - Le président de la République a annoncé qu’au 1er juin 2015 tous les jeunes qui en feront la demande pourront bénéficier d’un service civique. Il est mobilisé pour assurer une montée en charge rapide du volume de jeunes accueillis.
    - Le Gouvernement travaille également sur la création d’une réserve citoyenne.
  • S’agissant de la politique de mixité et mobilité dans l'habitat : le Gouvernement "a entamé un travail afin d’assurer une mixité sociale partout sur le territoire" :
    - Il concerne notamment l'application stricte de la loi SRU : la préemption ou le rachat amiable de certains immeubles en vente pourront notamment être envisagés;
    - D’autres pistes sont également en cours d’analyse : "la différentiation, davantage, des loyers dans le parc HLM pour accueillir des personnes aux revenus variés, la révision des méthodes d'attribution de logements, trop lourdes et souvent opaques, la réduction du nombre de bailleurs sociaux ;
  • S’agissant de l’éducation :
    - Le président de la République a annoncé la création d’une grande école du numérique. Elle sera un réseau d’initiatives labellisées, accompagnées partout sur le territoire, et qui devra s’étendre très vite à la rentrée 2015 avec le soutien de l’Etat.
    - "Les contenus de l’éducation aux médias et à l’information dans les programmes de l’école élémentaire et du collège seront renforcés. De nombreuses ressources culturelles et éducatives numériques existent, mais elles ne sont pas assez connues", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem. Un nouveau portail, destiné aux enseignants, aux élèves et aux familles, centralisera et orientera vers les multiples ressources mises à disposition par les acteurs de la culture, de l’éducation et des médias. "Les récents événements ont montré l’impératif pour chaque jeune de maîtriser la lecture et le décryptage de l’information et de l’image, dans les médias, sur internet et les réseaux sociaux."
    - Une Journée des arts et de la culture à l’école sera instituée, dès le printemps 2015, qui sera l’occasion d’un temps de rencontre et d’échange avec les familles.
  • S’agissant de l’activité économique :
    - L'Agence nationale pour le développement des territoires doit être un instrument de mobilisation de tous les acteurs, pour la création et le développement de l'activité économique dans tous les quartiers, tous les territoires, qui doivent être revitalisés.
    - La réussite économique sera au coeur de cette politique mise en oeuvre avec une association du public et du privé.
    - La stratégie du Gouvernement va s'articuler avec les collectivités territoriales, régions et grandes intercommunalités […] pour que le ministère de la Ville, le ministère de l'Economie et des Finances et les associations des opérateurs, la CCI, BPI France, Caisse des dépôts et l’ANRU, puissent avoir une action coordonnée.
Un préfigurateur sera nommé rapidement pour coordonner l'ensemble de cette préparation du comité interministériel.