Garçons et fille à l'école maternelle
6 mars 2017

Éducation : simplifier l’exercice du métier de directeur d’école

Les directeurs et directrices d’école assurent des missions essentielles au bon fonctionnement de l’école. Le Gouvernement a présenté seize engagements afin de simplifier leurs tâches au quotidien.
Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
 
Accueil des élèves, relations avec les parents, animation de l’équipe pédagogique, relations avec les partenaires de l’école, notamment les collectivités territoriales… Acteur majeur de la refondation de l’école, le directeur tient un rôle central et décisif au sein de l’école. Il est aussi au cœur de la mise en œuvre de la priorité donnée au premier degré pour mieux faire réussir les élèves.
 
Depuis 2013, le métier de directeur d’école a connu des avancées majeures :
 
  • Leur régime de décharge d’enseignement a été rénové afin de leur permettre de consacrer davantage de temps à leur fonction.
  • La formation des directeurs a été renforcée de trois jours. Un tutorat des directeurs d’école nouvellement nommés par des directeurs expérimentés a été mis en place sur la base du volontariat.
  • Sur le plan financier, le régime indemnitaire a été revu et augmenté. L’accès à la hors classe est accéléré et les directeurs d’école sont éligibles à la nouvelle classe exceptionnelle. 
  • Toutefois, malgré plus de 15 000 contrats aidés déjà mobilisés pour apporter une aide administrative aux directeurs d’école, de nombreuses tâches viennent encore alourdir leur travail quotidien, les détournant ainsi de leur mission première : l’animation pédagogique et l’organisation de l’école.
 
C’est pour leur permettre de se recentrer sur ces tâches fondamentales que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, a présenté seize engagements destinés à simplifier l’exercice de leur métier.
 
Ces 16 engagements sont regroupés en 6 axes majeurs :
  • écoute des besoins des directeurs et directrices d’école, et pilotage de la simplification de leurs tâches administratives ;
  • qualité de vie au travail ;
  • allègement et simplification des sollicitations ;
  • pilotage de la circulation de l’information ;
  • outils numériques nationaux ;
  • formation et accompagnement. 
Ces engagements vont désormais être mis en pratique dans les académies.
Retrouvez le détail des seize engagements pour l’amélioration de l’exercice du métier de directeur d’école