Photo de Fleur Pellerin et Najat Vallaud-Belkacem avec les élèves d'un atelier radio à l'école Paul Bert de Malakoff.
12 février 2015

Education culturelle, artistique, aux médias et à l'information

Transmettre aux plus jeunes notre patrimoine artistique et culturel, et former des esprits humanistes capables de comprendre cet héritage, et un jour, de l’enrichir.
 
Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin ont présenté mercredi 11 février une communication relative à l’art et la culture à l’école. La loi d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’école de la République a instauré un socle de connaissances, de compétences et de culture que tous les élèves doivent maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Parallèlement, le ministère de la Culture et de la Communication accompagne la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs, en appui aux collectivités territoriales.
  • Pour accompagner la généralisation d’une éducation culturelle et artistique de qualité, la formation des enseignants sera renforcée au sein des ESPE. Des formations croisées entre acteurs culturels, enseignants, acteurs de l’éducation populaire seront organisées à l’échelle régionale par les pôles régionaux d'éducation artistique et culturelle. Le Gouvernement entend donner la priorité à toutes les pratiques artistiques collectives dès le plus jeune âge. A ce titre, la pratique du théâtre, de l’improvisation, de la danse sera développée. La pratique du chant choral à l’école sera encouragée par la création d’une opération nationale de valorisation des chorales scolaires ("l’Ecole en chœur"). Les expériences d’orchestres et d’ensembles musicaux à l’école seront encouragées avec les conservatoires volontaires. En lien avec le chantier prioritaire en faveur de la maîtrise de la langue française, les programmes d’incitation à la lecture et d’expression orale seront développés, en s’appuyant notamment sur les bibliothèques et médiathèques qui constituent le premier réseau culturel de la France. La pratique du débat sera développée. Une Journée des arts et de la culture à l’école sera instituée, dès le printemps 2015, qui sera l’occasion d’un temps de rencontre et d’échange avec les familles.
  • L’éducation aux médias et à l’information. Les récents événements ont montré l’impératif pour chaque jeune de maîtriser la lecture et le décryptage de l’information et de l’image, dans les médias, sur internet et les réseaux sociaux. Les contenus de l’éducation aux médias et à l’information dans les programmes de l’école élémentaire et du collège seront renforcés. Un média (journal, radio, plate-forme collaborative) sera créé au sein de chaque lycée et de chaque collège et l’intervention d’acteurs issus du monde de la presse et des médias dans les établissements sera favorisée, grâce notamment au Clemi et aux acteurs de l’image, du cinéma, du numérique et du livre. Le dispositif de soutien aux médias de proximité sera réactivé. Le fonds de soutien aux radios associatives sera orienté en faveur des quartiers prioritaires. Le rôle central de l’audiovisuel public dans l’éducation aux médias sera réaffirmé à l’occasion de la négociation à venir des contrats d’objectifs et de moyens de Radio France, France Télévisions et France Médias Monde.
  • Une stratégie de ressources numériques commune. L’accès à la création artistique numérique sera également encouragé. L’outil numérique permet de nouvelles pratiques de médiation culturelle dans le cadre de rencontres avec les œuvres et les artistes. De nombreuses ressources culturelles et éducatives numériques existent, mais elles ne sont pas assez connues. Un nouveau portail, destiné aux enseignants, aux élèves et aux familles, centralisera et orientera vers les multiples ressources mises à disposition par les acteurs de la culture, de l’éducation et des médias.