Photo d'un accompagnant avec une élève handicapée
19 mai 2016

École inclusive : création de 32 000 contrats d'accompagnants des élèves en situation de handicap

Le président de la République a annoncé, lors de la Conférence nationale du handicap, la création de 32 000 postes d’accompagnants des élèves en situation de handicap sur 5 ans, dont 6000 en 2016. L'objectif est de mettre fin à la précarité des personnels en contrat aidé (AVS) et de permettre une plus grande stabilité pour les enfants.
 
Le Gouvernement va engager la transformation des contrats des AVS (contrats aidés d'auxiliaire de vie scolaire) en contrats d'accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH), a annoncé François Hollande en clôture de la Conférence nationale du handicap 2016. 
80 000 auxiliaires de vie scolaire se dévouent aujourd'hui pour les enfants en situation de handicap, sur la base de contrats aidés qui représentent 20 heures par semaine, contrairement à un ETP d’AESH qui est à 35 heures par semaine. L'objectif est donc de mettre fin à la précarité du statut actuel d'AVS et de permettre une plus grande stabilité pour les enfants accompagnés.

Dans les 5 prochaines années, 56 000 contrats aidés seront donc progressivement transformés en 32 000 emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap, au rythme de 11 200 contrats aidés par an, soit 6 400 ETP d’AESH.

Depuis 2012, l’école inclusive est une priorité du ministère de l’Éducation nationale. Sur les deux dernières rentrées, 700 emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap ont déjà été créés (pour un total de 18 000 ETP). Par ailleurs, le nouveau diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social, conçu avec un tronc commun, est paru le 29 janvier 2016. La spécialité "accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire" permet la professionnalisation des accompagnants. C’est le résultat d’un travail fructueux mis en place depuis 2012 avec le secrétariat d’État en charge des personnes en situation de handicap.

Dès juin 2014, la cédéisation de plus de 28 000 agents (soient 18 000 ETP) a été engagée. Depuis cette date, un décret permet en effet de proposer un CDI à plus de 28 000 accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) au fur et à mesure de leur arrivée à l’échéance de six ans d’exercice en contrat à durée déterminée. Ceci a mis fin à l’aberration qui les contraignait jusqu’alors à cesser leur activité au terme de cette période. 6 000 AESH en ont déjà bénéficié.

A terme, ce seront donc plus de 50 000 emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap formés et stabilisés dans leur emploi qui exerceront et qui accompagneront les élèves en situation de handicap. C'est une étape cruciale qui est ainsi franchie vers une école et, à terme, une société plus inclusive.

"C'est une excellente nouvelle pour les personnes jusqu'alors embauchées en contrat aidé d'AVS auxquelles la perspective d’une sortie de la précarité de leur contrat est ainsi offerte. Une excellente nouvelle pour les élèves en situation de handicap dont l'accompagnement gagnera en professionnalité et en continuité. Une excellente nouvelle enfin pour les établissements scolaires et les équipes pédagogiques qui réclamaient à juste raison et de longue date de pouvoir compter sur la pérennité des personnels accompagnant les élèves en situation de handicap", a réagi Najat Vallaud-Belkacem.