Photo d'une agence Pôle Emploi.
2 octobre 2014

Droits rechargeables

Désormais, plus on travaille, plus on a de droits à l'assurance chômage
 
La nouvelle convention d’Assurance chômage crée les droits rechargeables à compter du 1er octobre. Le principe est simple : plus une personne travaille, plus elle a de droits à l’assurance chômage. Le but : dans tous les cas, inciter à la reprise d’une activité, même de courte durée, tout en garantissant les droits.
Ce nouveau mécanisme va permettre aux allocataires de l'assurance-chômage d'accumuler des droits chaque fois qu'ils retravaillent, sans perdre ceux déjà acquis. Le demandeur d'emploi n'a plus à s'inquiéter d'une possible perte de son allocation s'il retrouve un travail temporaire. Quand un chômeur arrivera en fin de droits, Pôle emploi examinera le nombre de jours travaillés (et non-indemnisés) pendant cette période et "rechargera" d'autant ses droits à indemnisation. Seule condition pour bénéficier de ce système de droit rechargeable : avoir retravaillé au minimum 150 heures, soit l'équivalent d'1 mois. Près d'1 million de chômeurs vont voir la durée de leurs allocations rallongée, sur les 2,2 millions indemnisés en France.
La nouvelle convention d’Assurance chômage comprend d’autres mesures améliorant la couverture sociale des salariés précaires : des conditions simplifiées pour cumuler salaire et indemnités chômage (120 000 travailleurs précaires concernés) et une meilleure indemnisation en cas de perte d'un emploi pour les salariés ayant plusieurs employeurs (16 000 personnes concernées).