21 juillet 2016

Constitution d’une garde nationale

La réserve de la gendarmerie et de la police devrait atteindre 15 000 réservistes d’ici à la fin juillet et les réserves des armées 40 000 réservistes d’ici à 2019.
 
Le 20 juillet 2016, le président de la République a déclaré avoir "choisi de faire appel à toutes les femmes et tous les hommes qui, en parallèle d’une carrière d’études ou d’un choix professionnel, ont choisi de s’engager au service de la protection des Français".
 
La constitution d’une garde nationale signifie un appel aux réserves de la police, de la gendarmerie et de l’armée.
 
  • L’appel à la réserve opérationnelle de premier niveau de la gendarmerie et de la police : 12 000 réservistes opérationnels de gendarmerie et de police sont disponibles et ce chiffre devrait être porté à 15 000 d’ici à fin juillet. L’accès à l’engagement va également être élargi. Il sera désormais possible d’intégrer la réserve de la police nationale dès 18 ans et pour la gendarmerie l’âge limite d’engagement va passer de 30 à 40 ans. Par ailleurs, les possibilités d’accès aux sapeurs-pompiers volontaires grâce au service civique vont être élargies. Une grande communication sera lancée sur internet et sur les réseaux sociaux pour relayer les raisons de rejoindre la réserve opérationnelle.
     
  • L’appel à la réserve de deuxième niveau constituée par les retraités. Cette réserve représente un vivier supplémentaire de 10 000 retraités de la gendarmerie ayant quitté le service depuis moins de 2 ans et qui peuvent encore être opérationnels.
     
  • L’appel aux réserves des armées avec 28 000 titulaires d’un contrat d’engagement qui devraient être mobilisés. A la suite des attentats de novembre 2015, sur demande du président de la République, les réserves des armées devraient atteindre 40 000 d’ici à 2019, afin d’assurer le déploiement permanent et renforcer l’armée d'active face aux menaces les plus fortes. 
C’est un appel qui est lancé à tous les citoyens volontaire qui souhaitent mettre à profit leur énergie et leur parcours, sans aucune discrimination, au service de la réserve opérationnelle mais aussi les sapeurs-pompiers, les associations de protection civile, les formations aux premiers secours, ainsi que le service civique. S’agissant de la gendarmerie, 2 000 appels ont été recensés depuis le 15 juillet, et le site "La gendarmerie recrute" a été consulté plus de 20 000 fois entre le 14 et le 18 juillet, alors qu’il ne l’avait été que 681 fois entre le 7 et le 11 juillet.

Avec la montée en puissance de ces trois réserves, une véritable garde nationale se constitue actuellement en France, dont la perspective avait été fixée par le président de la République lors de son discours devant le Congrès, le 16 novembre 2015.