Drapeau européen
5 février 2015

Commission européenne - prévision de croissance

Pour la France : la croissance est revue à la hausse – une première depuis 2012 – à 1% en 2015.
 
La Commission européenne a revu et présenté le 5 février ses prévisions de croissance et de déficit pour l'ensemble de l’UE. Pour la France :
  • Pour la première fois depuis 2012, les prévisions de croissance sont revues à la hausse : à 1% pour 2015 et 1,8% pour 2016, contre respectivement 0,7% et 1,5% prévus à l'automne ;
  • Les prévisions de déficit sont également revues, en baisse : à 4,1% du PIB en 2015, contre 4,5% prévus précédemment. 
"Les prévisions de la Commission et du Gouvernement français convergent donc. C’est le résultat des mesures prises par la France et d’un travail constructif mené avec la Commission", s'est félicité Michel Sapin.
 
S’agissant du déficit structurel prévu en 2015, dont la mesure statistique est complexe, le Gouvernement s’est engagé à une diminution de 0,5% et s’y tiendra. "La France est consciente de ses responsabilités et respectera ses engagements, dans un dialogue confiant avec la Commission."