"3 ans de mesures concrètes"
7 mai 2015

Bilan des 3 ans

La France se relève. Depuis 3 ans, elle a travaillé, elle s’est réformée, elle s’est transformée.
 
Depuis 3 ans, et l’élection de François Hollande, la France se relève après avoir été, durant de trop longues années, abaissée, abimée, oubliée. Grâce aux réformes engagées par le Gouvernement et aux efforts consentis par les Français, elle est de nouveau sur le chemin du progrès.
  • La France est de retour sur la scène international grâce à son engagement pour la paix, notamment au Mali, au Nigeria et dans le Sahel, en Centrafrique, en Irak contre Daech. Elle se mobilise pleinement contre le réchauffement climatique, avec l’organisation de la COP21, et construit des relations économiques fortes symbolisées par la vente de près de 100 Rafale en 3 mois.
  • En Europe, la France a pesé de tout son poids pour mettre fin à la crise de l’euro et pour bâtir l’Union bancaire.
  • La confiance économique est de retour, en témoigne le retour de la croissance (0,3% en 2013, 0,4% en 2014) après 5 années de croissance 0. Le déficit public a été abaissé à 4% en 2014 et le déficit de la Sécurité sociale est passé sous la barre des 10 milliards d’euros. L’accent est aujourd’hui mis sur la stimulation de l’investissement afin d’accélérer la reprise.
  • La justice sociale est de retour : baisse du chômage des jeunes (-2 point depuis fin 2012), baisse des inégalités, hausse de 20% des prestations aux familles nombreuses modestes, baisse du prix du gaz de 7,3% depuis 2014… De plus, en 2 ans, 300 000 personnes ayant commencé à travailler tôt sont parties à la retraite à 60 ans.
  • L’égalité des chances pour la jeunesse a été renforcée. Le budget de l’Éducation nationale est redevenu le premier de l’État et 35 000 postes ont été recréés. La lutte contre le décrochage scolaire a bénéficié à 20 000 jeunes depuis 2013. En outre, 1 étudiant sur 3 est désormais boursier. Enfin, l’accompagnement des jeunes vers l’emploi a été renforcé grâce aux 210 00 emplois d’avenir, 40 000 contrats de génération et aux 50 000 garanties jeunes d’ici la fin de l’année.
  • La République a réaffirmé ses valeurs en abrogeant la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers ou en mettant fin à la rétention pour les mineurs.
  • La démocratie a été renforcée grâce à la fin du cumul des mandats ou à la mise en place de la parité dans les conseils départementaux.
  • L’exemplarité a été érigée comme principe : baisse de 30% de la rémunération du président de la République et des membres du Gouvernement, plafonnement des revenus des dirigeants d’entreprises publiques à 450 000 euros bruts annuels, réduction jusqu’à 50% de l’indemnité des élus absents…
Le redressement, la confiance, la justice, la jeunesse, s’ils sont des engagements d’hier, gardent aujourd’hui leur sens et doivent rester des engagements pour demain. Ce sont ces principes qui soutiendront les réformes à venir : baisses d’impôts et baisses de charges, nouvelles économies et nouveaux investissements, prime d’activité et compte personnel d’activité, généralisation du tiers payant et de la complémentaire santé, réforme du collège et augmentation de l’APA, mobilisation pour les quartiers populaires et pour les zones rurales… La France avance, en cohérence. La France se relève, sans aucun doute.