Photo de Thierry Mandon sur le perron de l'Élysée
2 juin 2015

90 nouvelles mesures de simplification

Thierry Mandon a notamment présenté 40 nouvelles mesures qui visent à simplifier le quotidien et les démarches des particuliers.
 
Le "choc de simplification" voulu par le président de la République est engagé depuis maintenant 2 ans. Au rythme d’un rendez-vous tous les 6 mois, "la dynamique se poursuit et le chemin parcouru est déjà significatif. Ce n'est plus un projet, des intentions, c'est une politique en marche", a expliqué Thierry Mandon. Aussi, ce sont plus de 90 nouvelles mesures que le Gouvernement a présenté le 1er juin. Elles vont faciliter le quotidien des Français, dans de multiples secteurs : justice, social, administration, économie, commerce, industrie.

Parmi ces mesures, 40 visent à simplifier le quotidien et les démarches des particuliers :
  • Pour les personnes en situation de handicap, une dizaine de mesures très concrètes permettront  d’accélérer des démarches aujourd’hui complexes : mise en place de la carte unique "mobilité inclusion" d’ici 2017 ; attribution de l’AAH pour les personnes en incapacité entre 50 et 80%, pour une durée de 5 ans et non plus 2 ans ; meilleure transmission entre les différentes institutions (MDPH, CAF) ;
  • Pour les nouveaux conducteurs, il est désormais possible d’accéder en temps réel au résultat de l’examen du permis de conduire et d’obtenir son permis provisoire sur votre smartphone, sans besoin d’attendre un courrier, comme c’ était le cas jusqu’ici ;
  • Pour les électeurs, les procurations de vote pourront se faire à 100% en ligne d’ici 2016 ;
  • Pour les demandeurs d’emploi, l'inscription en ligne à Pôle emploi sera possible en septembre 2015. D’autres démarches seront facilitées via internet. Par exmple, la contestation sur internet d'une amende radar lorsqu’on n’est pas conducteur sera possible en 2016 ;
  • Pour les locataires de logements sociaux, il ne sera plus nécessaire, pour ceux qui souhaitent en bénéficier, de déposer une demande d'aide au logement. Cette demande sera transmise à la CAF par le bailleur social, pour un traitement plus rapide ;
  • Pour les retraités, un guichet unique sera ouvert en mai 2016 pour demander à bénéficier de sa retraite complémentaire, sans chercher en amont à laquelle des dix institutions de retraite complémentaire il convient de s’adresser.
S’agissant de la mise en œuvre effective de ces mesures, "une dizaine de personnes vont, dès ce mois-ci, se charger de ce travail".