1 août 2016

2,8 millions de familles bénéficiaires de l'allocation de rentrée scolaire en 2016

À partir du 18 août 2016, 2,8 millions de familles vont pouvoir bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire. Afin d’améliorer l’accès à cette aide, le dispositif a été simplifié.
 
L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée à partir du 18 août à plus de 2,8 millions de familles. Elle aide les parents aux revenus modestes, qui ont des enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans, à assumer le coût de la rentrée. Les montants de l’allocation de rentrée scolaire, revalorisés de 25% en août 2012, s’élèvent cette année à :
 
  • 363 euros pour les enfants de 6 à 10 ans ;
  • 383,03 euros pour les enfants de 11 à 14 ans ;
  • 396,29 euros pour les enfants de 15 à 18 ans.
Afin de faciliter la vie des parents, le dispositif d’allocation de rentrée scolaire a été simplifié grâce à plusieurs mécanismes :
 
  • les parents d’enfants de 6 à 15 ans n’ont aucune démarche à accomplir : les Caisses d’allocations familiales (Caf) versent automatiquement l’ARS aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions ;
  • les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’ont plus l’obligation de fournir un justificatif de scolarité : il leur suffit de confirmer en ligne sur le site www.caf.fr que leur enfant est toujours scolarisé, étudiant ou apprenti pour la rentrée 2016 ;
  • enfin, pour les enfants qui entrent en CP cette année, mais qui n’auront 6 ans qu’en 2017, la famille récupère directement le certificat de scolarité auprès de l’école et l’envoie à la Caf ;
  • cette année, les familles n’ayant pas de dossier à la Caf peuvent télécharger leur demande d’ARS sur le site internet www.caf.fr.
Le versement de l’allocation de rentrée scolaire soutient le pouvoir d’achat des familles et contribue à offrir à chaque enfant, quel que soit son milieu social, des chances égales de réussite. Les mesures de simplification poursuivies et amplifiées cette année par le Gouvernement et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) améliorent l’accès des familles à cette aide.