24 août 2016

19 100 demandeurs d'emploi en moins en juillet

Au mois de juillet, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, a diminué de 19 100 par rapport au mois de juin, soit -0,5 %.
 
La baisse constatée en juillet s’inscrit dans la continuité des bons résultats obtenus au deuxième trimestre en matière de création d’emploi et de baisse du chômage enregistrés par l’Insee.
 
Le nombre d’inscrits sans activité a ainsi diminué de près de 75 000 depuis janvier ; il a diminué de 44 100 sur un an (-1,2%).
 
Deux évolutions de fond soulignent l’ampleur du retournement de tendance :
 
  • Pour la 4ème fois depuis le début de l’année, cette baisse mensuelle a concerné toutes les classes d’âge. Notamment, l’amélioration de la situation des jeunes se poursuit : le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A diminue ainsi de 4 600 en juillet (soit -0,9 %), ce qui porte à 32 000 la baisse du chômage des jeunes depuis un an ; 
     
  • Pour le 5ème mois consécutif, le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée a diminué, ce qui constitue un résultat inédit depuis 8 ans. Ceci traduit l’efficacité de nos actions en faveur des plus fragiles. 
Ces résultats globaux sont bien le fruit d’une politique volontariste et ciblée :
 
  • Les mesures déjà mises en œuvre (Pacte de responsabilité et de solidarité, CICE, aide Embauche PME notamment) vont continuer à stimuler la création d’emploi de qualité - nous avons enregistré le 5ème trimestre consécutif de créations nettes d’emplois ; 
     
  • Le Plan 500 000 formations supplémentaires poursuit son déploiement et permettra aux personnes en recherche d’emploi de saisir des opportunités professionnelles dans les mois qui viennent. La formation constitue en effet un levier essentiel de retour à l’emploi pour ceux qui en sont privés, dès lors qu’elle est orientée vers les besoins des métiers en tension au plus près des territoires. 
     
  • L’ensemble de ces effets sera enfin amplifié par des dispositions de la loi du 8 août relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels. Sa promulgation va permettre l’entrée en vigueur rapide de mesures permettant de développer l’activité et l’emploi. La généralisation de la Garantie jeunes permettra d’intensifier la lutte contre le chômage des jeunes en difficulté, tandis que l’Aide à la recherche du premier emploi soutiendra l’entrée dans le monde du travail des jeunes en fin d’études.