Logo du programme d'investissement d'avenir
3 mars 2016

10 milliards d'euros supplémentaires pour les investissements d'avenir

Le troisième volet du Programme d’investissements d’avenir (PIA), en cours de préparation, sera doté de 10 milliards d'euros.
 
Le Premier ministre a confirmé en Conseil des ministres la préparation d’un troisième volet du Programme d’investissements d’avenir (PIA), doté de 10 milliards d’euros, comme s'y est engagé le président de la République en septembre 2015. Il s’inscrira dans la même philosophie : une intervention publique originale tournée vers des enjeux stratégiques pour le potentiel de croissance de la France et la création d’emplois.
47
milliards d'euros
d'investissements depuis 2010.

Depuis mars 2010, le PIA a sanctuarisé 47 milliards d’euros de crédits budgétaires pour les consacrer au renforcement du  potentiel de croissance de notre économie. Il est intervenu dans 4 principaux domaines :
 
  1. L’enseignement  supérieur, la formation et la recherche : 24 milliards d’euros pour des équipements de pointe, programmes d’excellence, innovations qui favorisent la pluridisciplinarité et les rapprochements recherche-formation-entreprises.
  2. Les filières industrielles et les PME : 14 milliards d’euros pour accompagner la modernisation des filières industrielles et  favoriser la transition vers l’industrie du futur. Exemple : "TGV du futur" avec Alstom Transport.
  3. La transition énergétique et écologique : 5 milliards d’euros pour valoriser la recherche, innover jusqu’au marché et produire les "premiers de série" dans le domaine des nouveaux produits et services de la transition écologique. Exemple : projet Criba pour réaliser des panneaux d’isolation extérieure à pose rapide, pour accélérer la rénovation du parc collectif ancien et améliorer sa performance énergétique).
  4. L’économie numérique : 4 milliards d’euros pour faire émerger de nouveaux acteurs, favoriser l’innovation technologique, moderniser l’action publique (notamment numérique éducatif) et soutenir le déploiement d’infrastructures à très haut débit dans les territoires. Exemple : concours de l’innovation numérique pour accélérer le développement des start-up de la French Tech. 
Fin  décembre  2015, 37 milliards d’euros étaient engagés. Mi-2017, la quasi-totalité des 47 milliards d’euros du PIA le seront. Fin 2015, 2 500  projets  ont  été  sélectionnés. 6 milliards d’euros sont engagés directement pour les PME/Entreprises de taille  intermédiaire (ETI), qui représentent 65 % du total des 7 400 bénéficiaires du PIA.