Photo d'un cours de musique et de danse dans une école primaire

Une nouvelle organisation du temps scolaire

Mis à jour le 28 novembre 2014 - Projet porté par Najat Vallaud-Belkacem
Engagée dès la rentrée scolaire 2013, la nouvelle organisation des temps scolaires est généralisée depuis la rentrée 2014. Son objectif ? Permettre à tous les enfants de mieux apprendre à l'école et de bénéficier d'un temps périscolaire de qualité. Pour accompagner cette grande réforme, le fonds d'amorçage pour la mise en œuvre des activités périscolaires sera pérennisé au-delà de 2015-2016.
Supression du samedi matin2008Depuis la mise en place de la semaine de 4 jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d'école le plus faible des 34 pays de l'OCDE. Ils subissent des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde
5 matinées 24 janvier 2013Le décret du 24 janvier 2013 réintroduit 4,5 jours d'école et répartit mieux les heures de classe sur la semaine avec des séquences d’enseignement programmées à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande.
Lancement de la réforme Rentrée 2013La quasi-totalité des communes (94,1%) ont ainsi appliqué les nouveaux rythmes scolaires dans le cadre du décret du 24 janvier 2013, avec une semaine organisée en 5 matinées et 9 demi-journées.
Décret7 mai 2014Le décret du 7 mai 2014 complémentaire à celui du 24 janvier 2013 donne la possibilité aux communes de proposer une organisation du temps scolaire en concertation avec les autorités académiques. Il vise à débloquer des situations locales minoritaires afin que les nouveaux rythmes scolaires s’appliquent dans 100% des communes.
Généralisation de la réforme Rentrée 2014Les nouveaux rythmes scolaires s’appliquent dans 100% des écoles à la rentrée 2014.
Le fonds d'amorçagerentrée 2015Le fonds d'amorçage aux communes pour la mise en place des activités périscolaires est maintenu pour la rentrée 2015 à son montant actuel, soit 400 millions d'euros.
Un fond de soutien pérennisé2016Estimant que les communes avaient le besoin "d’être accompagnées par l’Etat dans la durée pour consolider cette grande réforme", Manuel Valls a annoncé au Congrès des maires que "le fonds d'amorçage sera désormais un fonds de soutien aux communes", au delà de 2015-2016.
Le contexte
Depuis la mise en place de la semaine de 4 jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d'école le plus faible des 34 pays de l'OCDE : 144 jours sur 365, contre 187 jours en moyenne. Ils subissent des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Selon les scientifiques,  cette organisation des rythmes scolaires est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages.

Fort de ce constat, le Gouvernement engage dès 2013, la réforme des rythmes scolaires avec une meilleure répartition des heures d'enseignements permise par la mise en place de la semaine de 4,5 jours.
De quoi s'agit-il ?
La réforme sur la nouvelle organisation des rythmes scolaires conduit à mieux répartir les heures de classe sur la semaine et à programmer les séquences d’enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande.

Avec la réforme, le nombre de jours d'école passe à 180 par an. Il est désormais prévu la mise en place d'une semaine de 24 heures d'enseignement réparties sur 5 jours avec une demi journée de plus.
 
Najat Vallaud-Belkacem
La réforme des rythmes scolaires est une bonne réforme, qui va permettre aux écoliers de mieux apprendre à lire, écrire et compter. 4 000 communes l'ont mise en place en 2013 et les 20 000 autres le font à cette rentrée. Dans l'immense majorité des communes, cette réforme n'est plus mise en cause et le dialogue a permis de dépasser les problèmes d'organisation.
Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l'Education nationale
 

Un emploi du temps plus adapté à l'enfant


Principal bénéfice : l’organisation des horaires scolaires sera conçue en fonction des enfants pour mettre toutes les chances du côté de leur réussite. Parce que les 5 matinées d’apprentissage sont fondamentales, tous les élèves en bénéficieront. Une matinée supplémentaire, c’est chaque semaine une occasion de plus de bien apprendre. Elle permet en effet de mieux répartir les heures de classe sur la semaine et d'enseigner les savoirs fondamentaux aux heures où les élèves sont les plus concentrés.
 
Visuel du site
Tout savoir sur les 5 matinées
Pour la rentrée 2014, un dispositif d'information complet explique le sens de la nouvelle organisation du temps scolaire et les bénéfices pédagogiques pour les élèves sur les conditions d’apprentissage en classe.
Téléchargez les horaires de l'école de votre enfant sur le site www.5matinees.education.gouv.fr.
→ Le site propose également des informations clés (dossier, web documentaire, témoignages...) et des renseignements pratiques.


LES bénéfices PEDAGOGIQUES pour les enfants

 
  • Les apprentissages fondamentaux mobilisant une forte capacité d’attention sont placés aux moments les plus propices, de préférence le matin avant 11 heures et l’après-midi à partir de 15 heures. La journée est rythmée en alternant séances longues et courtes pour une meilleure efficacité.
     
  • La matinée supplémentaire permet, grâce à des emplois du temps repensés, de répartir plus efficacement les activités dans la semaine. Elle donne davantage de souplesse et de possibilités de choix d’organisation et d’accompagnement des apprentissages.
     
  • Une meilleure articulation des temps scolaire et périscolaire permet une prise en charge des élèves jusqu’à 16h30 au moins. La collaboration entre l’Éducation nationale et les communes favorise la conception et la conduite d’une action éducatrice prenant en compte le temps de l’enfant dans sa globalité. Avant la réforme, seuls 20% des écoliers avaient accès à des activités sportives, culturelles ou de loisirs. Avec la réforme, la plupart des écoliers y particont. Ainsi chaque enfant, quelles que soient son origine sociale ou les ressources de sa famille, peut accéder à des activités artistiques, sportives, des ateliers de langues vivantes ou de jeux de société.
     
"Ici comme partout, c'est une rentrée réussie, les rythmes scolaires se mettent en place"
 

UN ACCOMPAGNEMENT FINANCIER PÉRENNE POUR LES COMMUNES
 

https://twitter.com/gouvernementFR/status/538012408548438016

Le Gouvernement avait déjà indiqué qu'il maintenait pour la rentrée 2015 le fonds de soutien aux communes pour la mise en place des activités périscolaires à son montant actuel, soit 400 millions d’euros. Pour accompagner les communes dans la durée et consolider cette grande réforme, le Premier ministre a annoncé  que ce fonds d'amorçage sera pérennisé, au-delà de 2015-2016. "Autrement dit, le fonds d’amorçage sera désormais un fonds de soutien aux communes", a-t-il affirmé lors du Congrès des maires qui s'est tenu le 27 novembre.

50 €
c'est le montant par an et par élève versé par l'État à toutes les communes pour l'année scolaire 2014-2015
Depuis la rentrée 2013, le Gouvernement soutient financièrement les communes qui appliquent les nouveaux rythmes scolaires par le biais d’un fonds d’amorçage qui vise à accompagner le redéploiement des activités périscolaires existantes et à en développer de nouvelles.

Concrètement, cela représente 50 euros par élève et par an, ce montant peut atteindre 90 euros par élève dans les communes éligibles à la dotation de solidarité urbaine dite "cible", ou à la dotation de solidarité rurale.

Après 90 millions d'euros pour l’année scolaire 2013-2014, ce sont 400 M€ qui sont prévus pour l’année scolaire 2014-2015 et les suivantes. 

 

L'Efficacité de l'action


Le décret du 24 janvier 2013 et celui complémentaire du 7 mai 2014 relatifs aux nouveaux rythmes scolaires donnent la possibilité pour les communes de proposer une organisation du temps scolaire en concertation avec les conseils d’écoles et les autorités académiques.
 
A noter : les 5 matinées de classe demeurent obligatoires dans toutes les écoles et pour tous les élèves.

Depuis la rentrée 2013, près d'1,3 million d'élèves, soit 22% des effectifs de l'enseignement public bénéficient de la nouvelle organisation du temps scolaire. Au total : la quasi-totalité des communes (94,1%) ont appliqué les nouveaux rythmes scolaires dans le cadre du décret du 24 janvier 2013, avec une semaine organisée en 5 matinées et 9 demi-journées.



Sur les 4 000 communes qui avaient mis en œuvre les nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013, seules 42 envisageaient d’expérimenter (soit 1% des communes) dans le cadre du décret du 7 mai 2014. Ce décret a permis de débloquer des situations locales minoritaires afin que les nouveaux rythmes scolaires s’appliquent dans 100% des écoles à la rentrée 2014.

Plusieurs aménagements pour la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire à la rentrée 2014 ont été détaillés en Conseil des ministres du 7 mai 2014.
Où en est-on ?

Pérennisation du fonds de soutien aux rythmes scolaires

Invité en clôture du Congrès de l'Association des maires de France (AMF), le Premier ministre a annoncé la pérennisation du fonds de soutien aux rythmes scolaires au-delà de 2015-2016 et une évaluation de la réforme des rythmes scolaires, en lien avec l'AMF en juin 2015.

Comme elle l'a indiqué lors de sa visite au Congrès de l'AMF, Najat Vallaud-Belkacem poursuivra le dialogue avec les élus pour consolider cette réforme des rythmes éducatifs dans l'intérêt des enfants.

Rythmes scolaires : le Gouvernement accroît son effort au service de la qualité des activités périscolaires sur tout le territoire

À l’occasion de son discours au Sénat, le Premier ministre a salué l’initiative des députés de la majorité tendant à modifier les dispositions du projet loi de finances pour 2015 pour étendre sur l’année scolaire 2015-2016 le soutien financier de l’État, via le fonds d’amorçage de la réforme des rythmes scolaires (FARRS), à toutes les communes qui font des efforts pour la mise en œuvre d’accueils périscolaires de qualité et contribuent ainsi au succès de la réforme des rythmes scolaires.

Réforme des rythmes scolaires : publication des textes pour le versement des aides du fonds d'amorçage

Conformément aux engagements pris par le Gouvernement, les textes publiés au JO du 21 octobre reconduisent pour l'année scolaire les modalités de calcul et de versement des aides du fonds d'amorçage mis en place à la rentrée 2013 pour aider les communes à organiser des activités périscolaires en accompagnement d'une réforme engagée pour la réussite des élèves et pour la refondation de l'École. Dans les prochaines semaines, toutes les communes, y compris celles qui ont mis en place des organisations expérimentales sur le fondement du décret du 7 mai 2014, bénéficieront du montant forfaitaire de l'aide, soit 50 €. Pour les communes les plus en difficulté, un complément de 40 € est prévu. Pour cette année scolaire 2014-2015, ce sont ainsi 400 M€ qui sont mobilisés par l'Etat pour venir en soutien de la réforme des rythmes scolaires. Effort qui s'ajoute à celui réalisé par la branche famille pour soutenir des services périscolaires de qualité au service de l'épanouissement et de la réussite des enfants.

5 matinées c'est mieux pour apprendre : parents et enseignants racontent

Découvrez le quotidien d'élèves de maternelle et de CP à l'heure des nouveaux rythmes scolaires. Une journée à l'école du Petit-Vivier qui a mis en place la semaine de 5 matinées de classe dès septembre 2013. Parents et enseignants racontent.

Le calendrier scolaire 2014-2015 est en ligne

 Cette année, la rentrée scolaire des enseignants est fixée au 1er septembre. Avant les vacances de la Toussaint, 2 demi-journées (ou un horaire équivalent), prises en dehors des heures de cours, seront dégagées afin de permettre de prolonger la réflexion engagée lors de la journée de prérentrée.

Les élèves, eux, retrouveront l'école le 2 septembre.

Ces actions peuvent aussi vous intéresser

Liens secondaires