17 novembre 2016

49ème atelier de la Dihal

Ce nouvel atelier de la Dihal, sur le thème "Organiser la sortie de détention : de la prison vers le logement", a porté sur l'application dans les territoires de la circulaire SPIP/SIAO (Services pénitentiaires d'insertion et de probation / Services intégrés d'accueil et d'orientation), publiée le 13 mai dernier.
 
La circulaire a pour objectif l’amélioration de la prise en charge des personnes sortants de détention en leur permettant d’accéder immédiatement à un logement ou à un hébergement. Aujourd'hui, c'est un millier de personnes qui sort tous les mois de détention, sans solution d'hébergement (source : Enquête flash 2015 - Direction de l'administration pénitentiaire). L'enjeu de la circulaire, qui résulte d'une collaboration interministérielle, sous l’égide de la Dihal, est la continuité de la prise en charge, la réinsertion sociale effective et par là-même, la prévention des récidives.
L’atelier, a réuni 110 personnes, représentant à la fois les services déconcentrés de l’administration pénitentiaire mais aussi des SIAO et des associations. Un premier temps a été consacré à la présentation des résultats de l’étude menée par le Cerema sur le sujet, qui a identifié quatre axes de travail : le repérage et l’évaluation des besoins en hébergement ou logement, la préparation à la sortie et l’accompagnement social, l’articulation entre le temps judiciaire et le temps social et les dynamiques partenariales. Sur la base de ces constats, deux exemples de partenariats SPIP-SIAO/association ont été présentés, d’abord par l’association Espérer 95 gérant le SIAO du Val d’Oise sur le volet prise en charge vers l’hébergement, puis par l’association Alfadi œuvrant à la prise en charge vers le logement des sortants de détention sur le département d’Ille-et-Vilaine. L’atelier s’est terminé par une table ronde regroupant des représentants de la Direction de l'administration pénitentiaire, de la fédération Citoyens et Justices et de la Fnars. L'accent a été mis sur les caractéristiques opérationnelles et stratégiques de la circulaire ainsi que sur ses perspectives. Sur ce dernier point, la Dihal a annoncé la constitution d’un comité national de suivi de la mise en œuvre de la circulaire, qui aura vocation à veiller à sa déclinaison effective sur l’ensemble du territoire.

Consulter la circulaire du 13 mai 2016
Présentation de l'étude « Hébergement et logement des personnes sortant de détention ou placées sous main de justice »

Contact : benoit.linot@developpement-durable.gouv.fr