31 mai 2016 - Actualité

10 chiffres que vous ne connaissez (peut-être) pas sur le bio en France

Le dernier bilan établi par l’Agence Bio le 25 mai dernier est formel : le marché français de l’agriculture biologique a enregistré des chiffres records en 2015 (14,7 % de croissance sur un an), avec par exemple la création de plus de 200 fermes bio par mois. Tour d'horizon de ces excellents résultats.
 

1. La nouvelle Halle Bio du marché de Rungis, avec ses 5 600 m2, est le plus vaste pavillon bio d’Europe

Le pavillon bio de Rungis, plus grande surface exclusivement consacrée en Europe à la commercialisation de produits issus de l’agriculture biologique, accueille déjà huit entreprises aux profils divers ; d'ici à la fin 2016, l'offre sera complétée par une proposition originale de restauration sur près de 480 m2.
 

2. 65% des Français ont consommé "régulièrement" du bio en 2015 (au moins une fois par mois)

L'agriculture biologique a ainsi enregistré un nombre record de consommateurs. 9 Français sur 10 (89%) consomment bio, au moins occasionnellement, alors qu'ils n'étaient encore que 54% en 2003.

 

3. Fin 2015, la France comptait 28 884 fermes bio

Ce nombre a progressé de 9% en un an, atteignant même le rythme de 200 fermes bio créées chaque mois. Elles représentent à elles seules 6,5% des exploitations agricoles françaises, et 10% des emplois agricoles. Une sur deux vend tout ou partie de sa production directement à la ferme, ce qui explique la forte progression de 20% de la vente directe des produits bio.
 

4. Avec 1,37 million d’hectares consacrés au bio, la France a la 3e surface agricole bio d’Europe, et la 9e du monde

Cette surface a augmenté de 23% rien qu’en 2015. La part de la SAU (surface agricole utile) française consacrée à l'agriculture bio fin 2015 passe ainsi pour la première fois la barre des 5 %. Preuve de l’afflux des demandes, les surfaces en première année de conversion ont triplé l’an dernier. Toutes les filières bio sont concernées par cette hausse. Les secteurs les plus dynamiques sont ceux de l’élevage ruminant (avec respectivement +15 % et +10 % de fermes engagées pour l'élevage bovin allaitant et l'élevage ovin) et le secteur des grandes cultures. Celui-ci enregistre un développement sans précédent, avec 70 000 hectares supplémentaires. Le secteur viticole se développe également avec plus de 150 nouveaux domaines engagés au premier semestre 2016.
 

5. 1 exploitant bio sur 3 est un éleveur

37% des exploitants bio pratiquent en effet l’élevage. En 2015, 22 % avaient un troupeau bovin ; 7 % un élevage ovin et 3 % un élevage caprin ; 7 % avaient un élevage de porcs ou volailles.


6. 76% des produits bio consommés par les Français proviennent… de France !

En cohérence avec les valeurs portées par le bio, notamment la préservation de l’environnement, 76 % des produits bio consommés en France sont "Made in France". Un chiffre qui grimpe à 99% pour les vins bio, les œufs ou la volaille, et même à 100% pour la viande de bœuf. A l’avenir, cette proportion devrait progresser, notamment pour des produits comme le pain. En effet, la profession estime que d’ici à fin 2017, les meuniers français devraient pouvoir s’approvisionner totalement en blé bio français.
 

7. En 2015, les exportations ont progressé de 27 % !

Les produits bio d’origine France gagnent également du terrain à l’international. En 2015, les exportations ont progressé de 27 %. Les vins bio sont particulièrement concernés par cet essor : ils ont enregistré une croissance à l’exportation de 26 %.

 

8. Le marché du bio en France a progressé de 14,7 % en un an !

La consommation de produits bio a ainsi généré l'an dernier 5,76 milliards d’euros. C'est un des marchés qui progressent le plus en Europe. La part de marché bio atteint en valeur près de 20% pour les œufs et 12% dans le lait. En 2015, ce sont avant tout les ventes de fruits et légumes frais (+24 %) et d'épicerie (+17 %) qui ont progressé. Les achats bio pour la restauration collective ont quant à eux progressé de 18%.
 

9. Trois grandes régions pionnières

La moitié des exploitations agricoles bio se concentre dans trois grandes régions : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui cultive à elle seule près d’1 hectare bio français sur 4, Auvergne-Rhône-Alpes et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Le nombre de producteurs et les surfaces engagées progressent de façon générale sur tout le territoire français. Les régions méridionales et celles à vocation céréalière sont les plus dynamiques.
 

10. Au total, 100 000 emplois directement générés par l’agriculture biologique

69 000 emplois existent dans les fermes, 30 000 pour la transformation et la distribution de produits bio et 2 000 emplois sont consacrés aux actions de contrôles spécifiques au bio, au conseil, à la recherche et la formation, etc.